mate-10-1

Verizon a été contraint d’annuler ses plans de lancement des smartphones Huawei par le gouvernement américain, affirment des sources anonymes à Bloomberg. La rumeur vient plusieurs semaines après qu’AT&T ait retiré son accord, apparemment pour des raisons de problèmes potentiels liés au développement d’un réseau 5G.

Verizon et AT&T

Alors que AT&T était susceptible d’offrir le Huawei Mate 10 Pro presque immédiatement après l’annonce, Verizon était censé être la deuxième étape du grand plan de Huawei pour se faire connaître à la fois aux États-Unis et la qualité de ses téléphones. Ces rumeurs suggèrent maintenant que le lancement semble très improbable.

Huawei vendra toujours le Mate 10 Pro aux États-Unis à partir du 4 février, date à laquelle il sera disponible en pré-commande via Amazon, Best Buy, Microsoft et plusieurs autres. Cependant, sans l’appui d’un fournisseur de services téléphoniques, il doit faire face à une lutte acharnée pour obtenir une reconnaissance de la marque dont il a grand besoin, et il lui manque la possibilité d’acheter une version subventionnée du smartphone à 800 $. Le PDG de Huawei, Richard Yu, a déclaré que le Mate 10 Pro n’était pas disponible avec un réseau, ce qui a été une grande perte pour les consommateurs, les opérateurs et Huawei lui-même.

En dehors de cela, il y a des inquiétudes quant aux impacts qu’auront ces décisions sur le développement et l’adoption généralisée des réseaux 5G. Une version 5G du Huawei Mate 10 Pro pourrait arriver en 2019, indiquent les sources de Bloomberg, alors que la société est également leader dans les équipements d’infrastructure de réseaux téléphoniques, permettant d’accélérer le lancement d’un réseau 5G. La mise sur liste noire de Huawei – et de la marque chinoise concurrente ZTE – bloque l’utilisation de son équipement et de son expertise dans ce domaine.

Outre ce lancement américain avec AT&T et Verizon, ce ne serait pas la première fois que Huawei quitterait la Chine. Il vend déjà des appareils sur des réseaux par l’intermédiaire de partenaires dans le monde entier. Il a toujours été l’un des trois premiers fabricants de smartphones dans le monde, et la recherche en septembre 2017 a démontré à un moment donné, qu’il est passé devant Apple pour devenir numéro deux mondialement.

Pour atteindre son objectif et devenir le premier fabricant de smartphones au monde, il doit augmenter ses ventes en Amérique du Nord, en Inde et dans certaines autres régions de la planète. Pour l’instant, cela ne se produira pas sans un contrat avec un fournisseur autorisé aux États-Unis.