lumishell-christophe-benichou-lumicene-08-2-640x427-c

Les minuscules maisons peuvent attirer beaucoup d’attention, mais peu de promoteurs sont assez courageux pour reproduire au «style de vie de glamping». Mais maintenant un fabricant français de produits de fenêtres s’est associé à un architecte et ingénieur civil révolutionnaire sur un nouveau prototype de boîtier préfabriqué conçu pour être livré et assemblé en quelques jours.

La maison préfabriquée

Le produit s’appelle Lumishell, et c’est l’idée de Christophe Benichou, un designer dont les exploits ont inclus la Tip-Box, une structure située en bordure du Pic-Saint-Loop, une montagne du sud de la France. La conception de Lumishell est fondamentalement dépendante du concept de fenêtre réversible de la société française Lumicene, qui utilise du verre incurvé dans des cadres en aluminium pour aider à créer une structure transformable qui s’intègre parfaitement à l’extérieur. Le président de Lumicene, Laurent Salvaire, est un spécialiste de l’innovation dans l’industrie du bâtiment. Il a rejoint Lumicene en 2015 en tant que directeur général pour superviser l’expansion de l’entreprise et lancer le projet Lumishell avec Benichou.

lumishell-christophe-benichou-lumicene-04-640x427-c

Considéré comme un «cocon dans le désert», le Lumishell est essentiellement une petite maison préfabriquée destinée à être fabriquée, expédiée à destination et assemblée en quelques jours. Le prototype comprend une aire de jour conçue pour les repas ou le temps de travail, une salle de bain et une aire de nuit pour dormir, toutes reliées au paysage grâce au concept de verre bioclimatique de Lumicene. L’habitation de 40 mètres carrés peut théoriquement être commandée en ligne, transportée jusqu’à sa destination et assemblée sur place en moins de cinq jours.

Lumicene a pris quelques images fabuleuses du prototype de Benichou sur le Salar de Unyuni de Bolivie, le plus grand plat salé du monde sur plus de 370 mètres carrés et l’un des endroits les plus reculés de la planète. Lumicene dit que le produit est parfait pour les hôteliers, les propriétaires avec des paysages exceptionnels et les voyageurs à la recherche d’un endroit pour communier avec la nature.

Le design est fascinant dans sa simplicité. Ajoutant à une parfaite portabilité, le Lumishell n’a pas besoin de fondations; la structure est autoportante, ne nécessitant qu’une surface plane capable de supporter son poids. Dans les climats plus froids, la structure capture l’énergie solaires via les surfaces vitrées incurvées de ses fenêtres, tandis que les stores extérieurs offrent une protection solaire et une ventilation transversale par temps chaud. Les améliorations apportées à la conception pourraient éventuellement inclure des panneaux de toit solaire, la récupération de l’eau de pluie et des toilettes sèches, selon l’éloignement de la zone où il se trouve.

lumishell-christophe-benichou-lumicene-03-640x427-c

« Je crois en une architecture sensorielle descriptive », explique le designer Benichou sur son site Internet. « Une architecture avec du sens, énonçant comment l’homme et les bâtiments sont situés dans leur environnement, un accomplissement révélateur expliquant ce qu’il représente et ce que nous sommes ou souhaitons être. Mais une architecture pour les sens, vantant les caractéristiques tangibles de l’endroit où elle est implantée, et déplaçant le spectateur tel qu’ils sont divulgués, mais aussi comme il favorise ses propres situations – une nouvelle richesse émotionnelle. Je suis tout à fait pour une architecture ayant un sens et bouleversant les habitudes gens.  »

Lumicene commencera sont expansion à l’internationale et s’attend à pouvoir livrer des unités Lumishell partout dans le monde. La société a déjà installé plus de 1 300 de ses fenêtres Lumicene sur des maisons individuelles dans toute la France, et la première installation commerciale des unités Lumishell est attendue cette année.