man-camera-taking-photo-photographer

La technologie d’identification par empreintes digitales sur les smartphones peut déjà sembler ancienne à certains, mais il semble que les entreprises de boîtiers numériques examinent de près d’implémenter une telle fonctionnalité dans leurs appareils. En effet, un brevet récent déposé par Canon semble montrer un capteur d’empreintes digitales non seulement sur le devant d’un appareil photo, mais également sur le côté d’un objectif (marqués respectivement 46 et 32 ​​dans le diagramme ci-dessous).

canon-fingerprint-2018

Un brevet de Canon

Le photographe sportif primé Tom Jenkins, pour sa part, aime l’idée, il a même envoyé un un tweet affirmant que cela était « très intéressant » et suggérant que « cela pourrait mettre fin à la vague de vols qui afflige l’industrie en ce moment« . Le système d’identification pourrait également être mis en place pour plusieurs personnes, permettant au boîtier d’être facilement partagée entre, disons, les membres de la famille.

Plus qu’une simple mesure de sécurité

Le brevet de Canon ne s’arrête cependant pas à la sécurité. Le document suggère que le déverrouillage de l’appareil photo pourrait également charger instantanément les préréglages personnalisés du photographe pour des éléments tels que la qualité d’image, la balance des blancs et les valeurs ISO, ou des options liées aux simulations de films et plus encore.

Il pourrait être possible de créer un paramètre personnalisé pour chaque doigt. Ce serait certainement un moyen rapide et facile de passer d’une installation à l’autre si vous êtes le genre de photographe qui le fait souvent pendant un shooting.

Les inconvénients ? En ce qui concerne la sécurité, cela pourrait ne pas fonctionner aussi bien, disons, pour un photographe de presse qui doit être capable de retirer son appareil photo de son sac à tout moment si quelque chose d’important se produit sans avertissement. Les secondes précieuses passées à débloquer l’appareil et l’objectif (et si elle ne se débloque pas pour la première fois à cause de la sueur de votre doigt?) pourraient faire perdre au photographe la photo si importante. Cela dit,

ils utiliseraient probablement la fonction de sécurité davantage lorsqu’ils sont à l’écart de leur trousse, la déverrouillant lorsqu’ils quittent leur domicile ou leur bureau pour que le système soit prêt à fonctionner.

Il est à noter que l’idée de Canon existe seulement comme un brevet et que donc, il peut ne jamais apparaître sur aucun de ses appareils photo. Mais il offre un aperçu du type de technologie que le fabricant japonais pourrait envisager d’implémenter dans ses futurs appareils photo.