sony-ceo-kaz-hirai

Le PDG de Sony, Hirai Kazuo, plus connu sous le nom de Kaz Hirai, quittera son poste au sein de l’entreprise le 1er avril 2018. Son successeur est l’actuel directeur financier, Yoshida Kenichiro. Hirai ne quittera pas Sony, mais assumera plutôt le rôle de directeur et de président au sein de l’entreprise. La décision a été prise par Hirai lui-même, et sa proposition a été approuvée par le conseil d’administration de Sony le 2 février.

Le PDG de Sony quitte son poste

Dans un communiqué, Hirai déclare: «alors que l’entreprise aborde une étape cruciale, lorsque nous entreprendrons un nouveau plan à moyen terme, je considère que c’est le moment idéal pour passer le relais du leadership à une nouvelle direction, pour l’avenir de Sony et aussi pour moi. Ce sera l’occasion de me lancer dans un nouveau chapitre de ma vie. »

Hirai est devenu PDG en 2012, mais était bien connu auparavant comme président de Sony Computer Entertainment. Durant cette période, il a transformé la marque PlayStation et en a fait une réussite. Selon Hirai, il travaille étroitement avec Yoshida depuis la fin de l’année 2013, qui a été un «confident et un partenaire d’affaires précieux», et le couple a repris «le défi de transformer Sony.» «En tant que président», poursuit Hirai « J’offrirai tout mon soutien à M. Yoshida et à la nouvelle équipe de direction. »

Yoshida est devenu directeur financier en avril 2014, à peu près au même moment où Sony a fait face à des scandales préjudiciables après que des pirates aient révélé des mails, dévoilant des informations privées sur la société, son personnel et ses projets futurs. Dans une interview avec le Financial Times en décembre 2014, Yoshida est décrit comme un «straight-talking» et avec une «réputation d’être « brutal » et « impitoyable » quand il s’agit d’atteindre un objectif ainsi que la façon dont Sony Entertainment a été géré, et en prenant d’autres décisions essentielles pour renverser la situation de l’entreprise.

Il déclare dans le communiqué officiel de Sony: « avec le talent exceptionnel que nous avons à travers le Groupe Sony, je chercherai à bâtir sur ces fondations d’affaires établies et exécuterai d’autres mesures de réforme, qui amélioreront notre compétitivité en tant qu’entreprise mondiale, afin de nous permettre de réaliser une croissance des bénéfices à long terme.  »

Son premier objectif sera de finaliser les projets de Sony dans un proche avenir et de mettre en œuvre son plan en 2018. Hirai n’a pas annoncé de projets futurs au-delà de son rôle de président chez Sony.

[via Digital Trends]