fusée-japon-satellite

Le Japon a établi un nouveau record de vols spatiaux. Effet, l’Agence aérospatiale d’exploration du Japon (JAXA) a lancé avec succès la plus petite fusée pour orbiter un satellite, une modeste fusée-sonde SS-520 modifiée avec un troisième étage à l’intérieur de son extrémité pour mettre sa charge utile en orbite.

Le Japon a établi un nouveau record

Comme vous pouvez le deviner, la clé de succès était la petite cargaison – la fusée portait le TRICOM-1R, un petit satellite de trois unités, mesurant seulement 30 cm de long avec pour mission de stocker et transmettre le relais de données et l’observation terrestre à l’aide de caméras. Il a été développé par l’Université de Tokyo, dont l’objectif est de réaliser de futurs nanosatellites compétitifs sur le marché mondial en utilisant des produits commerciaux nationaux

Ce succès est venu un peu plus d’un an après que l’expérience originale de JAXA avec une fusée SS-520, s’est soldée par un échec. Les membres de l’agence aérospatiale ont décidé de ne pas allumer le deuxième étage, lorsque le véhicule a perdu toutes les données de télémétrie, seulement 20 secondes après le décollage. Une enquête a ensuite déterminé que la cause probable était une connexion électrique mal protégée, et l’agence a décidé d’essayer à nouveau cette année avec une autre solution, laquelle consistait comme nous l’avons précisé en un très petit satellite.

Il n’y a pas de plans connus pour lancer des missions SS-520 similaires dans un proche avenir, donc cela ne deviendra probablement pas un événement régulier. Cependant, le Japon se rapproche un peu plus des lancements réguliers de mini-satellites. Et le Japon n’est pas le seul à s’intéresser à des lancements orbitaux. Des compagnies comme Rocket Lab progressent sur la conception de leurs propres petites fusées, suffisamment puissantes pour mettre en orbite des charges plus lourdes.

Ces grosses fusées ne partiront pas de sitôt, mais elles pourraient être une solution pour le Japon, qui pour le moment, n’a pas de plan à long terme, pour concevoir des fusées plus puissantes.

[Via: NASASpaceflight.com]

Source: JAXA