spacex-2018

SpaceX a réussi l’exploit aujourd’hui de lancer la fusée Falcon Heavy. De plus, les deux boosters ont atterri en parfaite formation synchronisée. Mais le destin du booster central n’était pas clair; maintenant, il semble que celui-ci a été perdu, alors qu’il devait atterrir sur une plate-forme que SpaceX appelle un drone.

SpaceX aurait perdu un des Boosters

Elon Musk a déclaré lors d’une conférence téléphonique avec les journalistes que le lancement « semble s’être déroulé encore mieux que je l’espérais à l’exception du booster central. » Il n’a apparemment pas atterri sur le drone prévu à cet effet. Musk a expliqué que le noyau central a manqué de puissance pour atterrir, ce qui a empêché à ce dernier, de ralentir lors de l’atterrissage. À cause de cela, le noyau a apparemment atteint l’eau à 480 kph et il se trouvait à environ 100 mètres du navire. Ce lancement a été enregistré dans une vidéo: « Nous avons la vidéo. », confirma Musk.

On soupçonne que le noyau central a été perdu alors que les deux autres roquettes ont atterri avec succès. Le flux vidéo du noyau central a été coupé, et nous n’avons entendu aucun message officiel dans les trois heures qui ont suivi. L’audio provenant d’une vidéo YouTube non publiée, qui semblait également confirmer la perte du noyau central; « nous avons perdu le noyau central », nous explique Musk. Cependant, sans le contexte il est difficile de savoir avec certitude, s’il parlait de la communication ou de la fusée elle-même.

Toutefois, cela ne devrait pas nuire à l’exploit réalisé aujourd’hui par SpaceX. Le but de ce lancement était de prouver que le Falcon Heavy était prêt pour le vol de grosses charges. L’atterrissage des boosters est toujours un objectif secondaire, et personne ne devrait ignorer le fait que la compagnie a réussi à faire atterrir deux des trois boosters. SpaceX va probablement apprendre beaucoup de cet échec, et être mieux préparé à faire atterrir les trois boosters la prochaine fois, ce qui se fera dans trois à quatre mois.

[via engadget]