hyperloop-transportation-technologies-designs_2018

Un petit pas pour l’Hyperloop Transportation Technologies, un pas-de-géant pour les voyages en Amérique centrale. Cette semaine, HyperloopTT (HTT), l’une des deux sociétés cherchant à créer des systèmes de transport à grande vitesse par tunnel, a signé un accord qui pourrait annoncer une nouvelle ère dans la faisabilité d’un système Hyperloop inter-États.

La nouvelle entente a été conclue avec l’Agence de coordination de la région du nord-est de l’Ohio (NOACA) et implique également le ministère des Transports de l’Illinois (IDOT), et donnera le coup d’envoi d’une étude de faisabilité pour la région. Jusqu’à présent, « plusieurs couloirs ont été identifiés pour l’étude reliant Cleveland à Chicago », note HTT dans un communiqué de presse.

La demande pour une telle option de transport à grande vitesse dans la région a été élevée pendant un certain temps, puisque les législateurs de l’Ohio ont adopté une résolution pour lancer l’initiative l’année dernière. Et au cours des deux derniers mois, HTT a travaillé avec des représentants du Congrès des États, y compris l’Ohio et l’Illinois, pour envoyer une lettre officielle à la Maison-Blanche demandant un soutien financier pour l’infrastructure afin de donner vie à l’Hyperloop.

«La réglementation est l’ultime obstacle à la mise en œuvre d’Hyperloop, et nous sommes ravis de construire le premier véritable partenariat public-privé pour amener l’Hyperloop travel aux États-Unis», a déclaré Dirk Ahlborn, PDG de HTT. « Grâce à cet accord, nous accueillons des partenaires innovateurs, tant dans le gouvernement que dans l’industrie, pour notre projet. »

HTT n’est pas la seule compagnie qui cherche à transporter des gens dans des wagons à basse pression. En fait, l’Hyperloop One a récemment choisi un lien Chicago-Columbus-Pittsburgh comme l’un des 10 autres dans le monde qu’il aimerait davantage explorer. Mais pour le moment, il semblerait que HTT soit en tête de course. Une firme d’ingénierie indépendante dirigera l’analyse de faisabilité sur la route Cleveland-Chicago dès le mois de mars et cela pourrait prendre entre six et douze mois. L’étude déterminera les routes potentielles, les coûts, l’achalandage et l’emplacement des stations.

«Nous sommes venus ici parce que des endroits comme Cleveland, Chicago et Pittsburgh ont l’expertise, les matières premières et des gens talentueux pour concrétiser notre projet.», a déclaré Andrea La Mendola, chef des opérations mondiales d’Hyperloop Transportation Technologies. « Nous pouvons tout trouver dans cette zone. C’est un endroit où vous pouvez faire de grandes choses.  »

[via Digital Trends]