canon-eos-m50_2018

Canon a présenté un nouveau boîtier sans miroir de niveau intermédiaire le 25 février. Appelée EOS M50, il se pare de quelques technologies de l’EOS M5, mais avec quelques petits plus, notamment la vidéo 4K . Offert pour seulement 780 $ (nu) nous sommes un peu surpris que le M50 soit le premier appareil photo EOS M à faire du 4K, mais les photographes qui utilisent leurs appareils photo pour filmer leur voyage, ou leurs expéditions en montagne, ne se plaindront certainement pas.

L’EOS M50

Cela dit, le M50 n’offre pas beaucoup d’options professionnelles pour les vidéastes, et le 4K n’est offert qu’à une fréquence d’images unique de 24 images par seconde. Pourtant, nous nous attendions à ce que la qualité de la vidéo soit une amélioration notable par rapport au 1080p de l’EOS M5, qui n’était pas exactement un point fort de cet appareil photo.

La puissance supplémentaire de la vidéo est due en partie au nouveau processeur Digic 8, qui permet de pousser la vitesse de prise de vue en continu jusqu’à 10 images par seconde, ou 7,4 avec l’autofocus continu. C’est une bonne vitesse pour un appareil photo à ce prix, mais le tampon est trop petit pour la photographie sportive sérieuse, permettant seulement 10 images (ou une seconde de rafale) lors de la prise de vue en RAW, passant à 33 pour les JPEG. Le M50 dispose également d’une valeur ISO élevée de 51 200, qui n’était pas disponible dans les autres modèles de la série M.

Selon Canon, l’autofocus a également été grandement améliorée. l’entreprise nipponne a déclaré que le système Dual Pixel AF constitue une amélioration par rapport au système DPAF du M5. Le M50 a un système fait de 99 collimateurs contre les 49 points pour le M5, M6 et M100, couvrant une zone du capteur de 80 x 80%. Cependant, avec certains objectifs, la zone de mise au point passe à 88 x 100% du capteur et jusqu’à 143 collimateurs.

Avec le M50, Canon propose également un nouveau format RAW, CR3. Outre un fichier RAW complet, le CS3 offre l’option C-RAW. Contrairement au M-RAW et S-RAW du CR2, qui a abaissé la résolution d’une photo pour obtenir des tailles de fichiers plus petites, le C-RAW maintient la pleine résolution, mais avec une taille de fichier inférieure de 40%. Canon a déclaré qu’il y a moins de données à utiliser pour l’édition, mais que la qualité d’image serait difficile à différencier pour la plupart des gens.

Le reste des caractéristiques sont assez similaires à ceux du M5, y compris un capteur APS-C de 24 mégapixels qui est similaire mais pas le même. Le M50 utilise également un viseur électronique (EVF) de 2,36 millions de points. Comme le viseur électronique du M5, il est situé directement au-dessus de l’appareil photo, à la façon d’un reflex. L’écran LCD tactile peut être basculé, avec une inclinaison variable – une demande des clients selon Canon.

Prévu pour être disponible en avril 2018, le M50 sera offert en trois version; le boîtier nu; avec l’objectif EF-M 15-45mm pour 900 $, et avec le précédent objectif en plus de l’EF-M 55-200mm pour 1 249 $. Un kit de créateur de vidéo sera disponible pour 1 000 $, mais Canon n’a pas fourni de détails sur ce qu’il inclurait. Pour plus de détails sur ce petit boîtier sans miroir intéressant mais sans grandes ambitions, vous pouvez visiter le site internet de Canon.

[via Digital Trends]