ebike_solaire_moto_Kvaern_2018

Les vélos électriques ont révolutionné l’industrie, apportant l’un des modes de transport les plus anciens du XXIe siècle. Cependant, comme la plupart des technologies avec lesquelles nous interagissons chaque jour, le simple fait de recharger un vélo n’est pas vraiment une corvée intéressante. Mais grâce à un nouveau vélo électrique alimenté à l’énergie solaire de la start-up Kvaern, basée à Copenhague, utiliser une prise de courant électrique pour recharger votre vélo pourrait devenir une chose du passé.

Alimenté par une batterie stationnaire, ce vélo amasse sa puissance en stockant l’énergie solaire qu’elle génère tout au long de la journée. Chaque fois que le vélo a besoin d’un coup de pouce, les blocs d’alimentation permettent à l’énergie solaire accumulée se transférer sur le vélo, permettant aux utilisateurs de parcourir environ 18 kilomètres sur une seule charge. Aucun plug-in ou câble n’est nécessaire – L’ebike de Kvaern est entièrement autonome. Le fondateur de l’entreprise, Jonas Gissel, souligne même que le Powerwall de Tesla a été une source d’inspiration pour concevoir son vélo électrique.

« Sans aucun doute, Tesla a été une grande source d’inspiration pour Kvaern, et comme dans le reste du monde, nous sommes très impressionnés par ce qu’ils ont réussi à faire pour l’industrie automobile », a déclaré Gissel. « Avec le vélo électrique, nous sommes confrontés à une révolution dans l’industrie du vélo telle que nous la connaissons. Qu’il soit entièrement électrique ou hybride, c’est l’avenir de cette industrie. »

Semblable à la façon dont les bornes de recharge Tesla ont commencé à apparaître à travers le pays, Gissel a l’intention de construire des installations publiques du système de Kvaern dans tout le pays. Pour l’instant, l’entreprise s’est concentrée sur la mise au point de ses blocs d’alimentation avant de faire évoluer sa technologie. L’idée, au final, sera de livrer «des produits de tous les jours intelligents, abordables et qui fonctionnent à l’énergie verte».

En plus de la plage des 18 kilomètres, l’ebike est également capable d’accélérer jusqu’à 24 kph en seulement quatre secondes et utilise un moteur de 250 watts. Le vélo de Kvaern n’est pas encore disponible mais l’entreprise prend actuellement des précommandes via son site internet ou sa page Facebook.