invention_nano_particules_myopie_2018

Un jour nous pourrions ne plus avoir à porter de lunette pour corriger notre vue, selon de nouvelles recherches provenant du centre médical israélien Shaare Zedek et de l’université Bar-Ilan. En effet, une équipe d’ophtalmologistes de ces instituts a inventé et testé des «nano-gouttes»; combinées avec un processus au laser, permettant d’améliorer à court et à long terme des problèmes oculaires comme la myopie ou l’hypermétropie.

Trois étapes

« Cette invention comprend trois parties », a déclaré Zeev Zalevsky, professeur en génie électrique et en nano-photonique à l’Université Bar-Ilan en Israël.

La première de ces étapes utilise une application sur un smartphone ou un appareil mobile qui mesure la réfraction de l’œil. Un motif laser est ensuite créé et projeté sur la surface cornéenne des yeux. Cette intervention chirurgicale prend moins d’une seconde. Enfin, le patient utilise des gouttes pour les yeux contenant ce que Zalevsky décrit comme des «nanoparticules spécialisées».

« Ces nanoparticules vont modifier l’indice de réfraction à l’intérieur des yeux. Ce processus de correction peut être fait à la maison sans avoir besoin d’un médecin. » nous explique l’équipe d’ophtalmologistes.

Zalevsky a déclaré que le traitement diffère considérablement de la chirurgie oculaire au laser régulière, qui supprime une partie importante de la cornée – la couche transparente qui forme le dessus de l’œil. Avec ce nouveau processus de correction visuelle, seulement la partie supérieure de la cornée est affectée. L’avantage de cette approche est que non seulement le traitement peut être effectué en toute sécurité à la maison d’un patient, mais également sans surveillance médicale, ce qui facilite le processus de correction visuelle.

L’inconvénient de cette approche est que l’œil va progressivement revenir à son état original. Ce qui signifie que les améliorations vont disparaître et que les patients devront reproduire le processus tous les trois mois pour maintenir la correction de leur vision.

Corrige la myopie et la presbytie

Jusqu’à présent, l’équipe a réalisé des expériences ex vivo sur les yeux de cochon. Ces tests ont démontré des améliorations à la fois pour la myopie et la presbytie. Ce qui est encourageant, pour tous ceux qui doivent porter des lunettes.

« Nous avons démontré que les nanoparticules sont allées corrigé les yeux à leur surface et que sans eux aucune correction n’avait été obtenue », a déclaré Zalevsky. « Nous collectons maintenant des fonds pour commercialiser cette technologie auprès de l’Université Bar-Ilan. Nous avons l’intention de terminer les tests in-vivo dans un délai d’un an, et j’espère que d’ici deux ans, le produit sera disponible sur le marché.  »

source : ESCRS