sans_houblon_2018

Beaucoup de passionnés de bière artisanale apprécient les fleurs de houblon qui, ajoutées au processus de brassage, donnent un goût amer et un arôme floral distinctif. Mais les fleurs de houblon sont chères et leur production nécessite 100 milliards de litres d’eau par an rien qu’aux États-Unis.

Pour contourner ces problèmes, les scientifiques ont trouvé comment brasser de la bière «houblonnée» sans utiliser de plantes de houblon. Ils ont commencé avec la levure de bière – l’ingrédient vivant dans la bière qui convertit les sucres en alcools – et ils ont créé des souches génétiquement modifiées en ajoutant des morceaux d’ADN «houblonnés». Le nouvel ADN portait les plans génétiques pour produire le linalol et le géraniol, des molécules qui sont des éléments-clés du profil aromatique du houblon.

Le linalol et le géraniol

Lorsque l’équipe brassait de la bière à l’aide de la levure génétiquement modifiée, le linalol et le géraniol étaient dans le produit final, mais ils provenaient de la levure, et non des plants de houblon, ainsi, les amateurs de bières pouvaient encore détecter cette saveur. Dans un test de goût à l’aveugle, la nouvelle bière a obtenu des notes «houblonnées» comme une bière mais sans houblon. L’équipe rapporte cette découverte aujourd’hui dans Nature Communications.

Si vous avez le goût pour cette nouvelle bière, vous n’avez pas de chance, pour le moment elle n’est pas disponible sur le marché, mais si la technologie fonctionne dans le brassage commercial, vous aurez peut-être la chance de faire votre propre test. Ainsi tous les amoureux d’une bonne bière seront à même de déguster leur breuvage préféré, mais à un coût moindre, puisqu’il ne contiendra pas de houblon.

[via Science]