reflex_mirrorless_2018

Reflex ou sans miroir ? C’est devenu une question qui ne cesse d’alimenter les discussions entre les photographes, incluant également les médias sur les nouvelles technologies. En 2017, nous avons vu des arguments en faveur des sans miroir de plus en plus convaincants, en partie grâce à Sony qui a sorti deux appareils « mirrorless » potentiellement révolutionnaires; l’A9 et l’A7R III. Sony a suivi avec un autre boîtier en février 2018, avec l’A7 III.

Ces appareils photo de Sony sont devenu rapidement populaires, mais malgré cela, la durée de vie de la batterie a longtemps été l’une des faiblesses de ces boîtiers. De leur côté, les reflex numériques offraient encore des avantages pour certaines niches en photographie, notamment les sports, les mariages et les événements. Mais ce n’est peut-être plus le cas. Avec l’incroyable vitesse de prise de vues en mode rafale de l’A9 à 20 images par seconde et un EVF sans « blackout », ainsi que l’impressionnante autonomie de la batterie de 710 photos de l’A7 III, les reflex peinent à demeurer compétitifs.

Tout ceci nous amène à nous demander: les reflex resteront-ils compétitifs face aux sans miroir, qui de génération en génération, s’améliorent et grugent des parts de marché dans le monde de la photographie ?

Les ventes de mirrorless vs les reflex

La poussée agressive de Sony est peut-être ce qui alimente le plus les débats, mais il semblerait bien que toute l’industrie s’éloigne des reflex, en effet, selon la CIPA (Camera and Imaging Products Association), les reflex numériques continuent de surpasser les sans miroir, mais l’écart diminue à chaque année. En 2017, le total des expéditions des sans miroir a augmenté de près de 30%, tandis que les expéditions des reflex ont chuté de 10%. L’Amérique a longtemps été un bastion des reflex, pourtant c’est dans ce marché que le changement a été le plus spectaculaire; avec une augmentation des livraisons de 46%, et une baisse 7% des reflex.

reflex_mirrorlessLes ventes des reflex à l’international versus les sans miroir

Depuis que le CIPA a commencé à suivre séparément les appareils photo reflex et non-reflex en 2012, le nombre total de boîtiers sans miroir expédié a en réalité diminué jusqu’en 2016. Cependant, plus de boîtiers sans miroir ont été expédiées en 2017 que durant toute la présente année, tandis que les expéditions des reflex ont chuté de 50% depuis 2012. En un sens, cette diminution des reflex provient des gains des sans miroir. Même si l’industrie semble se stabiliser globalement; 2017 était la première année où les livraisons totales d’appareils photo ont augmenté depuis 2010, et les sans miroir continuent à gruger les ventes des reflex.

Les revenus

En outre, les livraisons par eux-mêmes ne racontent pas toute l’histoire. Même durant la période de déclin jusqu’en 2016, les revenus ont augmenté de façon constante pour les appareils photo sans miroir, ce qui suggère une évolution vers des modèles plus haut de gamme et plus chers. Le segment de la photographie professionnelle avait initialement semblé être à l’abri de la marée montante des sans miroir, mais ces chiffres montrent à quelle vitesse cela s’est avéré inexact.

Sans titre-002Le prix des appareils photo de 2012 à 2017

Le côté de la vente au détail peint une image similaire. « Les « mirrorless sont passés d’environ 20% du marché global à près de 40% au cours des deux dernières années », a déclaré Lev Peker, directeur du marketing chez Adorama, un revendeur photo basé à New York. « Cela est dû à l’énorme innovation de Sony qui a le plus profité de cette augmentation. », selon NPD, un groupe de recherche sur le comportement des consommateurs, « Sony est devenu le deuxième plus grand vendeur d’appareils photo l’année dernière. », toujours selon NPD. Peker a poursuivi en expliquant que dans la foulée du nombre croissant de constructeurs, il s’attend à ce que les sans miroir atteignent 50% de parts de marché d’ici la fin de 2018.

Conclusion

Après avoir analysé toutes ces données, nous pouvons en conclure sans trop se tromper, que les reflex ne sont pas morts et qu’ils survivront dans un monde de sans miroir, mais leur survie dépendra des fabricants et des innovations qu’ils sauront intégrer à leurs appareils photo. Sony est un parfait exemple; il a su offrir des appareils innovants, qui dans certains cas dépassent les capacités de reflex.

De plus sachant que Canon et Nikon, ont commencé à prendre ce format au sérieux, nous pouvons nous attendre à ce que les réflex profitent des nouvelles technologies qui seront intégrées à leurs nouveaux appareils photo, car les sans miroir sont encore une avenue insuffisamment explorée par ces grands fabricants.

[via CIPA]