facebook_données_personnelles_2018

La récente controverse sur l’état de la sécurité des données et de la confidentialité sur Facebook, a été renforcée par la découverte que l’entreprise de médias sociaux a récupéré les données venant des appels et des textes depuis les smartphones Android lorsqu’ils sont connectés, au moins durant les mois de novembre 2016 à juillet 2017.

Une révélation de Dylan McKay

Cette révélation provient de l’utilisateur et développeur Dylan McKay. McKay, comme beaucoup d’entre nous suite aux révélations entourant Cambridge Analytica et Facebook, a téléchargé toute son archive de Facebook pour voir quelles données le géant des médias sociaux détenait. Parmi ses données, McKay a trouvé des enregistrements complets de ses appels et SMS à partir de son smartphone Android.

Les données contenaient les dates auxquelles les appels et les textes ont été faits, à qui elles s’adressaient, s’ils étaient entrants ou sortants, et combien de temps les appels ont duré. Une enquête plus poussée menée par Ars Technica a révélé que d’autres utilisateurs avaient trouvé leurs métadonnées d’appel et de texte dans leurs archives de données Facebook, ainsi que dans les archives du journaliste.

S’adressant à Ars Technica, un représentant de Facebook a déclaré: «La partie la plus importante des applications et des services qui vous aident à créer des connexions est de faciliter la recherche des personnes avec lesquelles vous souhaitez vous connecter. Ainsi, la première fois que vous vous connectez avec votre téléphone à une application de messagerie ou sociale, c’est une pratique largement utilisée pour commencer à télécharger vos contacts téléphoniques.  »

La version d’Android

Le problème provient vraisemblablement des versions précédentes d’Android, qui permettaient aux applications d’accéder à certaines parties de votre téléphone de manière «tout ou rien». Ainsi, si Facebook demandait l’accès au microphone, à la caméra et aux données d’appel d’un téléphone, les utilisateurs ne pouvaient pas l’autoriser ou le refuser.

Ces autorisations étaient souvent requises pour l’installation des applications, donc si vous ne souhaitiez pas que Facebook surveille votre téléphone, vous ne pouviez pas utiliser l’application sur votre téléphone. Cela a changé dans Android 6.0 Marshmallow, et maintenant les utilisateurs peuvent choisir d’autoriser ou de refuser, Toutefois Apple n’a jamais autorisé l’accès aux métadonnées d’appel. Les utilisateurs d’iOS ne devraient donc pas trouver de telles données dans leurs archives Facebook.

Elon Musk

En terminant, il est également intéressant de noter que beaucoup des plus grands noms de la technologie ne supportent plus la plate-forme de médias sociaux, par exemple Elon Musk a récemment supprimé les pages Facebook de SpaceX et Tesla après les avertissements du fondateur de WhatsApp Brian Acton, qui a fortement soutenu le mouvement #deletefacebook.

Comment voir vos données Facebook

Pour voir vos données, dirigez-vous vers les paramètres facebook : https://www.facebook.com/settings, cliquez sur «Télécharger une copie de vos données», ils vous l’enverront par e-mail. Une fois qu’ils seront téléchargées, vous pouvez les ouvrir pour extraire les fichiers, puis ouvrez le fichier « index.htm » et accédez à l’onglet « informations de contact », toutes vos données seront là.

Mais ce qu’il y a de plus regrettable dans cette histoire, c’est que Facebook peut être une plate-forme très utile si évidemment elle est bien utilisée, mais surtout si tout cela se fait avec le consentement des utilisateurs, car c’est une excellente façon de partager ses idées et ses petits moments d’intimité.