camion_tesla_2018

Outre ses excentricités, Musk possède une entreprise qui fonctionne très bien; il s’agit de Tesla. En effet, FedEx est la dernière entreprise à investir dans les semi-remorques électriques de Tesla. Elle a récemment commandé 20 véhicules pour son département FedEx Freight. Pourtant, cela ne se compare pas à UPS, qui a réservé 125 d’entre elles, ce qui en fait la plus grande commande de semi-remorques Tesla à ce jour.

D’autres entreprises

D’autres entreprises ont également réservé des camions Tesla. PepsiCo en a commandé 100, Anheuser-Busch en a commandé 40, Walmart en a commandé 15, DHL en a commandé 10 et Loblaws, une chaîne d’épicerie canadienne, en a commandé 15. Elles ne représentent qu’un très petit pourcentage de la flotte globale des entreprises disposées à essayer ces camions électriques.

« FedEx a une longue histoire d’innovation et intègre ses efforts de durabilité à travers son réseau mondial », a déclaré le président et chef de la direction de FedEx Freight, Mike Ducker, dans un communiqué. « Notre investissement dans ces camions fait partie de notre engagement à améliorer la sécurité routière tout en réduisant notre impact environnemental. »

Plus sûre et plus sécuritaire

Selon Tesla, sa nouvelle semi-remorque, sera plus sûre et produira beaucoup moins de carbone que leurs homologues non-EV. Elle disposera également de capteurs embarqués et de caméras pour que ces camions soient être plus sécuritaires durant leurs déplacements, et il existe également l’option Enhanced Autopilot, qui offre des fonctionnalités telles que le freinage d’urgence automatique, le maintien automatique des voies et l’alerte de sortie de voie.

Une plus longue autonomie

Les semi-remorques de Tesla pourront parcourir 640 kilomètres avec 30 minutes de charge via les nouveaux Megachargers de Tesla, et pourront parcourir jusqu’à 800 kilomètres entre les arrêts. Quant à savoir où les Megachargers seront construits, pour le moment, cela dépend des clients comme Pepsi et UPS, qui pourraient les construire eux-mêmes. Ces camions devraient commencer à être déployés en 2019.

[via: TechCrunch]
Source: FedEx