Zatko_financement_2018

La scientifique de l’atmosphère, Maria Zatko, était sur le point de terminer sa recherche sur l’ozone troposphérique en 2014 lorsqu’elle a découvert une parfaite occasion de combler une lacune dans ses recherches sur ce polluant atmosphérique. Zatko et son conseiller à l’Université de Washington à Seattle, ont réalisé qu’elle pourrait se joindre à un projet de recherche en cours dans l’Utah, qui étudiait les causes des niveaux d’ozone inhabituellement élevés pendant l’hiver.

Zatko voulait mesurer la libération d’oxydes d’azote de la neige. Mais la collecte des échantillons de neige nécessitait un mois de travail sur le terrain, et Zatko n’avait aucun financement pour couvrir les coûts. Donc, Zatko a décidé d’essayer une nouvelle source de financement via le site Experiment.com, où elle a recueilli 12 000 $. « Cet argent était nécessaire pour compléter la recherche, nous explique-t-elle.

«Ce qui est encore plus important, c’est la façon dont cela s’est passé après le diplôme», ajoute-t-elle, parce que la présentation des données lors d’une conférence a mené à son emploi actuel dans une société de conseil en environnement. «Je suis éternellement reconnaissante aux 155 personnes qui ont répondu à mon appel de fonds.», explique-telle.

C’est quoi Experiment.com ?

Experiment.com est la plus grande plateforme de financement participatif spécifiquement dédiée à la recherche, qui permet aux scientifiques de fixer un objectif de financement, mais le projet ne reçoit l’argent que si l’objectif est atteint. Experiment.com étant une entreprise sans but lucratif, elle conserve 8% des fonds recueillis pour pouvoir poursuivre son œuvre de financement scientifique. Le personnel du site internet fournit un examen des projets avant de les afficher, et la plupart des campagnes durent de 30 à 60 jours.

site_financement_2018

Près de la moitié des projets étudiés ont atteint leurs objectifs et ont reçu un financement. Mais les étudiants avaient des taux de réussite plus élevés que les membres permanents du corps professoral, même après avoir tenu compte du fait que les jeunes avaient tendance à demander moins d’argent.

Le laboratoire et l’équipement

Les demandes d’aide étaient généralement axées sur les frais de déplacement et de laboratoire, ainsi que sur l’équipement et les frais de publication et de conférences, et le montant médian recueilli était relativement modeste, seulement 3100 $. Cela reflète les faibles montants demandés – la plupart des montants cibles étaient inférieurs à 15 000 $. Seulement trois projets ont demandé plus de 100 000 $, dont un était aberrant: un projet dirigé par le producteur hollywoodien Gordon Gray a demandé 1 million de dollars pour développer des traitements pour la maladie de Batten, une maladie neurodégénérative héréditaire rare. Il a recueilli 2,6 millions de dollars.

Comment réussir sa campagne de financement

Une analyse statistique réalisée par les auteurs du NBER a révélé que les chefs de projet qui travaillaient activement pour solliciter des contributions avaient des taux de réussite plus élevés et des montants plus élevés que ceux qui ne le faisaient pas. Cet engagement actif comprenait la publication en ligne des résultats de recherches, des notes de laboratoire convaincantes, des mises à jour du projet, et des offres d’une récompense non monétaire, tels que des visites au laboratoire de recherche et des photographies de animaux utilisés par la recherche.

Zatko a pu terminer sa recherche

Zatko a conclu, lors de ses recherches, que les réactions chimiques dans la neige ne contribuaient que très peu à la pollution par l’ozone dans l’atmosphère, comparativement aux émissions provenant du forage au gaz naturel. Cela pourrait aider les décideurs à mieux concentrer leurs efforts pour améliorer la qualité de l’air.

Bien qu’elle encourage les autres à envisager le financement participatif, Zatko nous explique: «Je souhaite vraiment qu’il y ait plus de financement pour les scientifiques, afin que les gens n’aient pas à suivre cette voie parce que c’est un peu stressant, mais lorsque vous recevez le montant que vous recherchiez, cela devient génial, car vous n’avez plus à penser comment financer votre étude. »

[via Science]
Photo d’ouverture : Maria Zatko