jetpack_paris_-2018

À l’origine les jetpacks (ou rocketbelts) avaient été inventés par Wendell F. Moore de Bell Aerospace, pour l’armée américaine dans les années 1960. Mais compte tenu de sa faible autonomie (25 secondes), cet engin fut rapidement oublié. Mais grâce à la réalité virtuelle, des unités de jetpacks permettent aux personnes intéressées de visiter la capitale française, avec une sensation de vol réaliste aidée par l’haptique – mais sans la facture d’un véritable vol en jetpack.

Le plus grands monuments de Paris

Si vivre cette expérience vous intéresse, au total vous parcourrez une vingtaine de plus grands monuments parisiens, volant à proximité et à basse altitude. Au fur et à mesure que vous volez, votre jetpack se soulève, s’abaisse et pivote d’un côté à l’autre pour offrir l’expérience la plus réaliste possible. La « visite » dure environ 13 minutes.

Arnaud Houette, ingénieur professionnel, et l’inventeur du concept FlyView, a déclaré à Sophie Lemonde, directrice de la communication de FlyView, « Inspiré par son rêve de voler et sa passion pour les sites historiques, il a décidé d’utiliser la réalité virtuelle pour réaliser son rêve. »

Le projet a officiellement démarré en 2014. Depuis lors, une équipe de plus de 100 personnes a travaillé sur le projet, qui disposait d’un budget  d’environ 7 millions d’euros. Après tous ses efforts, le projet FlyView Paris a finalement ouvert ses portes le 31 mars avec une grande cérémonie. Il est maintenant ouvert au public sept jours par semaine, avec des billets disponibles en ligne pour 15 euros par personne. Le site dispose de 50 jetpacks et casques HTC Vive, ce qui en fait l’une des plus grandes installations de réalité virtuelle au monde.

Des images prises avec un drone

Lemonde note que les vues sur Paris sont réelles, ce ne sont pas des reproductions 3D, ce qui signifie que votre visite de Paris est aussi proche de la réalité que possible. La vidéo à 360 degrés que les gens peuvent voir durant cette expérience, a été réalisée en utilisant un drone. «Le jetpack a été conçu par notre équipe d’ingénieurs, sur la base de véritables conceptions de machines volantes», conclut Sophie Lemonde.

source : FlyView