découverte_secret_miroitantes_2018

À marée basse, les algues brunes le long des côtes des comtés de Cornwall et du Devon au Royaume-Uni ressemblent  à n’importe quelle autre algue. Mais lorsque les eaux montent nous pouvons découvrir, «cette lumière d’arc-en-ciel» scintillant dans les bleus et les verts (image ci-dessus). Maintenant, les scientifiques ont découvert comment ces algues produisent cette lumière.

Des nanostructures

En regardant des échantillons congelés sous un microscope électronique, les scientifiques ont été en mesure de se concentrer sur des nanostructures dans les cellules de l’algue, qui sont environ 1000 fois plus petites que les cheveux humains les plus épais. Ils ont découvert que c’était les cristaux de « Cystoseira tamariscifolia »; qui produisait les couleurs bleues; leur structure ressemble à celle des sphères de silice dans l’opale, qui diffractent cette couleur tant appréciée.

opale_couleur Les couleurs d’une opale

Une structure désordonnée

Mais la fonction de ces cristaux photoniques opaques n’était pas encore élucidée. Un indice: sous une lumière intense, la structure ordonnée passe dans un état désordonné et les couleurs s’estompent rapidement. Mais quand les conditions reviennent sombres, les couleurs réapparaissent. Cela pourrait permettre de faire face à des conditions de faible luminosité, comme remplacé les petits flashs d’un smartphone, car ce que les scientifiques ont découvert produit une lumière beaucoup moins énergivore.

À marée haute, lorsqu’il y a moins de lumière qui atteignent l’algue, les cristaux peuvent capturer une partie de la lumière du soleil et la transmettre aux chloroplastes environnants pour la photosynthèse.

[via Science]