lentille_caltech_rétinopathie_ diabétique_2018

Les premières lentilles de contact ont été inventé par Adolph Eugene Fick en 1887, mais il existe également des lentilles de différentes couleurs, qui permettent de modifier l’aspect des yeux, lesquels sont très populaires chez la jeune génération. Mais maintenant elles pourraient être utilisées pour guérir la cécité induite par le diabète, une maladie qui touche des centaines de millions de personnes dans le monde.

Des lentilles luminescentes 

« Nous avons développé une lentille de contact « photothérapeutique » qui peut être utile dans le traitement des principales maladies oculaires causées par des maladies rétiniennes, comme la rétinopathie diabétique« , a déclaré Colin Cook, un étudiant diplômé d’une institut de technologie basée en Californie. « Ces lentilles sont portées pendant la nuit et contiennent une source de lumière intégrée qui projette une lumière imperceptible sur la rétine, ce qui peut aider à réduire ses besoins métaboliques. » Voici un exemple venant de Caltech :

lentille_luminescentes_2018

Un phénomène qui peut affecter la rétine

Cook a expliqué que les bâtonnets dans nos yeux, qui nous permettent de voir la nuit, consomment moins d’oxygène dans l’obscurité, afin de diminuer leur capacité à capturer des photons. Malheureusement, le même phénomène se produit pendant que nous dormons, et pour les diabétiques cela signifie que l’apport limité en oxygène est gaspillé, laissant ainsi le reste de la rétine mourir de « faim ». Ces lentilles de contact intelligentes, utilisent la lumière pour tromper ces photorécepteurs, afin de réduire leur consommation en oxygène, de sorte qu’il en reste plus pour le reste de la rétine.

Des traitements trop évasifs

« Nous savons que dans les 10 à 15 ans de l’apparition du diabète, pratiquement tous les patients vont développer une forme de rétinopathie », a déclaré Cook. « Malheureusement, les traitements actuels sont plutôt invasifs, comme les injections oculaires mensuelles de médicaments ou les brûlures au laser. Par conséquent, de nombreux patients préfèrent ne pas suivre ces traitements. Nos lentilles sont développées comme une option de traitement préventive non invasive, pour ceux qui préfèrent ne pas suivre ces types de traitements. Ainsi elles pourraient ralentir la progression de la maladie et de retarder le besoin de traitements invasifs. », nous explique Cook.

Une réduction de 90 %

Pour mener ce projet à la prochaine étape, les chercheurs de Caltech se sont associés au laboratoire du Dr Mark Humayun à l’Université de Californie du Sud, afin d’évaluer son efficacité. En travaillant en laboratoire, ils ont démontré que les lentilles pouvaient réduire l’activité des photorécepteurs jusqu’à 90%. Ils ont également démontré que les lentilles sont imperceptibles pour le porteur, ce qui signifie qu’elles n’affectent pas le sommeil.

Reconnu comme la meilleure technologie

«Il s’agit d’une solution innovante qui peut avoir un impact énorme sur la rétinopathie diabétique», explique M. Tai, qui est titulaire en ingénierie. L’équipe a récemment présenté son invention à TigerLaunch, un concours d’entrepreneuriat organisé par l’Université de Princeton. Leur travail a été reconnu comme étant la meilleure technologie médicale.

«Avoir notre travail reconnu par un panel de « capital de risque » (qui est un système qui consiste en un investissement servant à financer de jeunes entreprises innovatrices) est vraiment excitant», nous explique Cook, «mais ce sont les membres du public qui sont venus après, et ont partagé leurs histoires sur des proches touchés par la maladie, qui ont vraiment revigoré mes efforts. Cook espère que sa découverte soit sur le marché dans quelques années.

source : Caltech