planete_noire_2018

Les astronomes ont trouvé plusieurs exoplanètes en orbite près de leurs étoiles au cours des dernières années, et généralement ils pouvaient mesurer certaines des propriétés de ces planètes. À tout le moins, les astronomes pouvaient mesurer leur taille et leur vitesse orbitale, ainsi que déterminer leur masse.

Une planète mystérieuse

Mais une planète qui se trouve à 466 millions d’années-lumière, serait complètement noire. Elle ne reflèterait que 1% de la lumière qui la frappe. Cette planète nommée WASP-104b, a été découverte en 2014 par le télescope spatial Kepler, bien que sa nature sombre n’ait été découverte que plus récemment. Une équipe de scientifiques a analysé les anciennes données de Kepler pour en apprendre le plus possible sur les propriétés de WASP-104b.

Ils n’ont pas trouvé grand-chose. WASP-104b serait une « Jupiter chaude », ce qui signifie qu’elle ressemblerait à Jupiter, mais elle serait plus proche de son étoile hôte. Cette proximité signifie qu’une année sur WASP-104b à une durée de seulement 1,76 jours. Cela signifie également que WASP-104b est placée de façon à ce qu’un seul côté de la planète soit toujours face à son étoile.

Absorbe 99 % de la lumière

La seule autre chose que les chercheurs ont pu déterminer à propos de cette planète mystérieuse, est que WASP-104b absorbe entre 97 et 99% de toute la lumière qui la frappe, ce qui la place parmi les planètes les plus sombres jamais trouvées. Il est probable que le fait d’être en rotation synchrone contribue à sa nature sombre: le côté nuit est bien sûr sombre, mais le côté jour est probablement exempt de glace, de nuages ​​ou de toute autre chose reflétant la lumière. En outre, les chercheurs soupçonnent que cette planète pourrait avoir une atmosphère composée de sodium et de potassium, qui absorberaient la plupart des longueurs d’onde de la lumière. Toutes ces caractéristiques pourraient expliquer sa nature sombre.

Trop loin pour en savoir plus

Toutefois, que nous ne saurons probablement jamais pourquoi WASP-104b est si sombre. De près, nous pourrions être en mesure d’en apprendre plus sur cette planète, mais puisqu’elle se situe à 466 millions d’années-lumière, il serait étonnant que les astronomes puissent comprendre un peu mieux sa nature sombre, à moins qu’un jour, des télescopes plus puissants puissent analyser WASP-104b, mais pour le moment elle demeure un mystère qui n’a pas encore été résolu.

Source: LiveScience