atlas_boston_dynamics_robot_-2018

La robotique progresse énormément depuis quelques années. Voici une vidéo postée sur YouTube cette semaine, montrant le robot humanoïde Atlas de Boston Dynamics qui court sur un terrain de golf avant de sauter par-dessus une bûche qu’il trouve sur son passage. C’est impressionnant, et montre à quel point les robots bipèdes sont arrivés à imiter les êtres humains en peu de temps. Pour preuve, regardez cette vidéo amusante tirée d’un concours en 2015 montrant un groupe de robots qu’ils tentent simplement de marcher, et de faire du jogging.

En voici une autre tout aussi impressionnante, montrant le robot de Boston Dynamics, qui tente de soulever des boîtes, mais qui est entravé par un des membres de l’équipe, afin de tester sa flexibilité à s’adapter à toutes sortes de situations.

Pour être honnête, ce n’est pas la chose la plus impressionnante que nous ayons vue d’Atlas. En novembre dernier, par exemple, nous avons eu droit à une vidéo du robot effectuant un backflip parfait; ce qui était assez étonnant pour une machine de 1,75 mètre, et pesant 82 kilogrammes.

Atlas n’a pas toujours été aussi intelligent, cependant. En août dernier, deux vidéos ont fait surface montrant le robot en train de dégringoler, une fois sur scène quand il a trébuché lors d’une démonstration sur une étagère.

Le SpotMini

Boston Dynamics a également publié une vidéo (ci-dessous) montrant son «chien robot» SpotMini naviguant à travers des bureaux et des laboratoires. L’équipe a dit qu’avant la marche, elle menait le robot le long de la route manuellement afin de construire une carte du parcours en utilisant des caméras montées sur le devant, le dos et les côtés du robot.

« Pendant la course autonome, SpotMini utilise les données de ses caméras, pour se localiser sur la carte et pour détecter les obstacles », nous explique Boston Dynamics dans des notes accompagnant la vidéo. La visite a duré un peu plus de six minutes, l’entreprise souhaitant souligner que les codes QR visibles dans la vidéo servent à mesurer les performances et ne constituent pas une aide à la navigation.

Boston Dynamics s’est construit une solide réputation au cours des dernières années, en concevant des robots incroyablement performants, parmi lesquels nous retrouvons BigDog, WildCat, Handle, SpotMini et Atlas.

Les plans à long terme de l’équipe pour les robots ne sont pas très clairs, mais leur agilité et leur compétence extraordinaires signifient que leurs technologies pourraient un jour être appliquées dans un large éventail d’industries. Pour le moment, Boston Dynamics affirme vouloir continuer à développer des « machines qui fonctionnent dans le monde réel sans l’aide des humains ».