clignement_des_yeux_appareil_enregistre_2018

Un clignement des yeux peut durer seulement de 0,3 à 0,4 seconde, mais il vous reste encore assez de temps pour rater de précieuses informations. Des chercheurs de l’Université des Arts de Brême ont mis au point un appareil pour vous aider à résoudre ce problème – et c’est soit l’appareil le meilleur ou le plus étrange dont nous n’avons jamais entendu parler depuis longtemps.

Un appareil portable

Appelé « Augenblick » (de l’allemand pour « clin d’oeil »), l’appareil portable enregistre chaque image lorsqu’une personne ferme momentanément ses yeux. Pour ce faire, il mesure l’activité musculaire autour de l’œil au moyen d’un capteur d’électromyographique attaché aux tempes. Celui-ci est utilisé pour détecter les minuscules changements électriques sous la peau et traduire cela en un signal détectable. Pendant ce temps, une caméra enregistre le point de vue du porteur. En combinant ces deux sources d’information, il est possible de traiter un flux vidéo de tous les moments manqués par le porteur.

screen-shot-2018-05-14-at-18-26-22-720x720L’Augenblick.

« Ce qui nous a permis de créer un appareil comme l’Augenblick, c’est l’évolution rapide des cartes matériellement libres, comme l’Arduino et le Raspberry Pi« , a déclaré René Henrich, l’un des créateurs du projet. « Ces appareils sont devenus plus petits au point qu’ils conviennent au développement de la technologie portable. Cela crée des opportunités pour construire des dispositifs qui étaient incroyablement difficiles ou même impossibles à développer.  »

D’où leur est venu l’idée ?

« L’idée d’Augenblick est d’explorer une nouvelle forme de traitement visuel », a déclaré Pinsuwan. « Nous voyons beaucoup de potentiel pour d’autres applications techniques et conceptuelles. Nous sommes impatients d’essayer de nouveaux capteurs et caméras pour améliorer la version actuelle, et élargir l’approche des mesures d’enregistrement inconscient à d’autres déclencheurs potentiels tels que les bâillements, les rires, ou votre propre rythme cardiaque. Pour nous, l’Augenblick pose aussi des questions hautement philosophiques sur la compréhension de notre propre réalité et curiosité, comme celle d’un enfant, à savoir si la lumière dans le réfrigérateur serait encore allumée une fois que la porte serait fermée.  »

Pinsuwan a noté que l’Augenblick a encore un long chemin à parcourir avant d’être disponible pour le consommateur moyen. La taille, la facilité d’utilisation et la fiabilité sont autant de facteurs qui doivent être améliorés. Pourtant, une fois que cela sera réglé, nous pourrons peut-être enfin commencer à récupérer ces plusieurs années de notre vie – sur la base d’une moyenne de cinq clignotements par minute pendant 18 heures par jour – que nous gaspillons au cours d’une durée de vie moyenne.

source : Digital Media Bremen