reconnaisse_facile_2018

La reconnaissance faciale n’est pas limitée aux humains. Des chercheurs ont développé un système de détection du visage appelé: PrimNet, qui devrait aider à sauver les primates en danger en les suivants de manière non invasive. L’approche basée sur les réseaux neuronaux permet aux agents sur le terrain, de surveiller les chimpanzés, les singes dorés et les lémuriens, simplement en prenant une photo d’eux avec une application Android – elle produira une correspondance exacte ou affichera cinq candidats se rapprochant. C’est beaucoup plus doux pour les animaux que les dispositifs de suivi, qui peuvent stresser ou même les blesser.

Les scientifiques ont formé PrimNet en l’entraînant avec des milliers de photos de référence. C’est plus difficile que ça en a l’air. Comme il peut y avoir d’énormes variations dans les cheveux, la fourrure, la couleur des yeux et d’autres facteurs, l’équipe a dû marquer manuellement les yeux et la bouche pour aider cette technologie. La reconnaissance faciale humaine standard avait tendance à souffrir de «surapprentissage» (c’est-à-dire qu’elle n’était pas assez généralisée) lorsque les chercheurs l’appliquaient aux primates.

En pratique, PrimNet et son application mobile ont tendance à avoir une précision supérieure à 90%. Ce n’est pas parfait, mais cela et l’approche la plus efficace en reconnaissance facile automatisée, par conséquent elle pourrait facilement suffire à cette tâche, et surtout, elle permet de faire plus de travail sur le terrain.

Ses créateurs espèrent couvrir plus de primates et ouvrir le code source afin que n’importe qui puisse utiliser cette technologie, y compris les agents anti-trafics, qui pourraient l’utiliser pour retracer l’origine d’un primate capturé.

[via: Futurism]
Source: MSU, ArXiv.org (PDF)