elon_musk_2018

Elon Musk le PDG de SpaceX, ce génie des affaires qui n’est vraiment pas comme les autres, car en plus d’avoir créé des panneaux solaires ressemblant à un simple toit, ou la fusée Falcon9, qui est le meilleur lanceur jamais construit par une entreprise privée (en dépit de quelques ratées), et qui est utilisé par la NASA, a révélé qu’il voulait lancer un nouveau média.

L’hypocrisie des entreprises médiatiques

Est-ce juste une autre farce de Musk, ou est-il vraiment sérieux ? Non je ne crois pas. Musk a bien des défauts, mais lorsqu’il une idée elle est rarement stupide. Il a expliqué dans un tweet le 23 mais que « l’hypocrisie des grandes entreprises médiatiques qui prétendent à la vérité, mais qui ne publient que des mensonges, c’est la raison pour laquelle le public ne les respecte plus », avec un lien vers une histoire de nouvelles discutant de la couverture médiatique négative de sa compagnie de voiture électrique Tesla.

Musk a ensuite écrit une série de tweets déplorant l’état du journalisme et jurant de faire quelque chose à ce sujet. « Le problème est que les journalistes sont sous pression constante pour obtenir des clics et gagner des dollars publicitaires ou sinon ils se font virer. Tesla ne fait pas de publicité, mais les compagnies pétrolières et de diesel sont parmi les plus grands annonceurs. »

Pravda

M. Musk a déclaré qu’il prévoyait de créer un nouveau site Web pour que le public puisse évaluer «la vérité fondamentale de tout article» qui permettrait également de suivre les scores de crédibilité des journalistes, des éditeurs et des publications. Il a expliqué qu’il pourrait l’appeler « Pravda », qui était le nom de l’ancien journal du Parti communiste de l’Union soviétique. « Pravda » signifie « vérité » en russe.

« Même si une partie du public ne se soucie pas du score de crédibilité, les journalistes, les éditeurs et les publications le feront, c’est ainsi qu’ils se définissent », a déclaré M. Musk. Il a ensuite créé un sondage Twitter demandant aux lecteurs s’ils seraient en faveur de cela ou non. Au moment où le scrutin s’est terminé le 24 mai, il avait reçu plus de 680 000 votes, et 88% des électeurs ont déclaré qu’ils appuieraient la proposition de Musk.

Musk a exhorté les médias à promouvoir ce sondage «s’ils ne voulaient pas que la Pravda existe», puis a tweeté à nouveau, en affirmant qu’il pourrait appeler le site «You’re Right» à la place. Musk possède le domaine youreright.com, a-t-il ajouté, mais tout ce qu’il fait pour le moment, c’est de pointer vers les nouvelles de Facebook.

Le Wall Street Journal a ridiculisé les propos de Musk

Mais évidemment le Wall Street Journal, a ridiculisé les propos de Musk en affirmant qu’il faisait souvent des déclarations insensées. Pourtant son entreprise The Boring Company a été lancé pour forer des tunnels afin de réduire les problèmes de circulation dans les grandes villes aux États-Unis. Ce n’était donc pas une blague, comme le prétendait le Wall Street Journal.

Il ne plaisantait pas

Les commentaires de Musk, ont naturellement attiré l’attention sur Twitter de tout le monde, des journalistes à Donald Trump Jr., le fils du président américain Donald Trump. « Un journaliste a retweeté les commentaires de Musk avec un lien vers un dépôt en Californie pour une entreprise constituée en octobre dernier appelée Pravda Corp. », ajoute le Wall Street Journal, « impliquant une personne liée à d’autres entreprises de Musk. » et il ne plaisantait pas « a écrit le journaliste Mark Harris. Puis Musk a répondu avec un « emoji étreignant ».

Soyez-en sûr, cette nouvelle idée de Musk se concrétisera !

Source : Live Science