baleines-drone-aide

Les quadcoptères et autres machines volantes contrôlées à distance trouvent toutes sortes d’utilisations étonnantes, bien au-delà de la simple capture de superbes photos ou de l’aide aux cinéastes pour obtenir des prises de vues aériennes impressionnantes.

Prenons cette collaboration océanique comme exemple. Le sanctuaire marin national des rives du rorqual à bosse des îles Hawaiian de la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA), s’est associé à Oceans Unmanned, dont l’objectif est de protéger les océans et les environnements marins côtiers grâce à l’utilisation de drones.

Des drones pour libérer les baleines

L’objectif de ce partenariat, mis en évidence dans une vidéo postée sur YouTube cette semaine (voir ci-dessous), est d’aider à libérer les baleines d’Hawaii des kits de pêche abandonnés et des autres débris océaniques, qui peuvent blesser ou noyer les mammifères ou les empêcher de se nourrir. C’est un travail dangereux et l’équipe doit s’approcher de ces créatures, qui peuvent être dans un état de grande détresse, avec un soin extrême.

Ed Lyman de la NOAA, qui aide les baleines depuis plus de 25 ans, a chaleureusement accueilli la technologie des drones dans son travail. Il dit que les machines équipées de caméras, qui transmettent des images en temps réel à l’équipe de sauvetage, aident ses bateaux à « minimiser leus approches, nous donner une vision différente – une vue aérienne – de l’engin et de l’état de l’animal et qu’avoir un drone dans sa boîte à outils, rend toute la procédure beaucoup plus sûre. »

Lyman peut remercier Matt Pickett, un pilote entraîné et président d’Oceans Unmanned, pour l’aide supplémentaire offerte par les drones. Picket a lancé l’entreprise à but non lucratif il y a cinq ans dans le but d’apporter une technologie sans pilote à la protection des océans, en utilisant de petits drones lancés à partir des bateaux d’intervention ou de plus petits navires de soutien.

Moins de risques pour les intervenants et les baleines

« Vous pouvez mieux voir les baleines et ainsi comprendre ce qui se passe, avec moins de risques pour les intervenants et les baleines », a déclaré Pickett, ajoutant que « l’utilisation de cette technologie pour le bien environnemental est vraiment fantastique ». La vidéo a été produite par le fabricant de drones DJI dans le cadre de sa collection « Stories » mettant en évidence les différentes façons dont ses machines sont utilisées à des fins positives.

En plus d’aider les baleines en détresse, la technologie des drones est également utilisée en ce moment – encore à Hawaï – pour aider les équipes d’intervention d’urgence à sauver les résidents des coulées de lave du volcan Kilauea sur la Grande Île. Un certain nombre d’experts en drones ont également participé aux efforts de secours à la suite de l’ouragan Harvey, qui a causé d’importants dégâts à Houston, au Texas, en 2017.

Par conséquent, les drones viennent de passer à de simples petits gadgets, à des appareils ayant plusieurs utilités très importantes, notamment pour la préservation des espèces animales en voient d’extinction dans les océans.