application-maladie-détection-smartphone

La maladie de Parkinson peut être difficile à déceler dès le début. Si cette maladie n’est pas détecté précocement, cela peut signifier que les patients perdent un temps précieux au cours duquel ils pourraient obtenir un traitement ou avoir la possibilité de modifier leur mode de vie. Un projet appelé i-Prognosis pourrait changer cela. Ce projet de quatre ans, mené par l’Université grecque Aristote de Thessalonique, a lancé une application pour smartphone et smartwatch qui pourrait aider à diagnostiquer l’apparition de la maladie de Parkinson beaucoup plus tôt qu’elle ne l’est actuellement

Déceler les premiers signes via un smartphone

« La maladie de Parkinson est une maladie neurologique progressive et chronique qui commence souvent par des symptômes bénins qui progressent au fil du temps », a déclaré le professeur Leontios Hadjileontiadis, coordinateur du projet. «Les symptômes peuvent être si subtils dans les premiers stades qu’ils passent inaperçus, car il n’y a pas de biomarqueurs liés à la maladie de Parkinson, tels que des tests sanguins. »

L’application i-Prognosis

C’est là que i-Prognosis a pour but d’aider, grâce aux différents capteurs présents dans les appareils mobiles modernes et à quelques idées étonnantes issues de l’apprentissage automatique. « I-Prognosis propose une approche radicalement nouvelle pour mesurer les risques de transition d’un état sain vers la maladie de Parkinson par une détection comportementale et une collecte à grande échelle de données sur les personnes âgées, acquises à partir de leurs appareils intelligents », poursuit Hadjileontiadis.

Une fois que le consentement de l’utilisateur a été recueilli, l’application procède à l’analyse d’une quantité extraordinaire de données depuis leur téléphone. Cela inclut les caractéristiques vocales tout en ayant des conversations, la stabilité des mains en tenant l’appareil, la façon dont ils tapent un texte, et même leurs expressions faciales sur des photos stockées ou le contenu émotionnel des messages texte.

Plusieurs données sont recueillies

En d’autres termes, il analyse une foule de données d’une manière qu’aucun médecin ne serait capable de faire, et utilise cela pour prédire si vous pourriez souffrir de la maladie de Parkinson à un stade précoce. Ce niveau de détail n’est pas parfait, mais si elle peut vous faire prendre conscience de l’apparition de la maladie de Parkinson, c’est un bon début et de plus c’est facile à utiliser car cette application fonctionne sur un simple smartphone.

Pour l’instant, l’application est est phase de test. Hadjileontiadis a déclaré que les modèles continueront à être affinés jusqu’en février 2020. À l’heure actuelle, il est disponible dans l’App Store de Google Play pour les utilisateurs d’Android, et éventuellement une version pour iOS pourrait suivre à une date ultérieure. Les gens intéressés à tester cette application peuvent la télécharger depuis le Google Play (pour Android seulement.)