musk-génie-ou-fou

Vous connaissez peut-être Elon Musk en tant que PDG et fondateur de Tesla, l’une des entreprises leader dans la fabrication de voitures électriques. D’autres pourraient le connaître en tant que créateur The Boring Company, ou celui qui a créé un lance-flammes, lequel a été vendu à plus de 20 000 personnes aux États-Unis, ou en tant que 53ème homme le plus riche du monde.

Un innovateur un peu fou

D’autres encore pourraient le connaître comme le PDG et fondateur de sa société privée d’exploration spatiale SpaceX. Mais partout où vous avez entendu parler de lui, vous savez probablement qu’il est à la fois un innovateur brillant et un peu fou. Elon Musk parvient à combiner la curiosité et l’attitude d’un enfant avec une connaissance de génie de la physique, des mathématiques et des affaires. Cette combinaison unique de connaissances et d’audace a permis à Forbes de le classer comme la 21e personne la plus puissante au monde.

Elon Musk est excentrique; il a suggéré une fois que nous pourrions modifier l’atmosphère de la planète Mars, pour « réchauffer » les futures habitations humaine. Il a produit et vendu plus de 20 000 lance-flammes sous le nom «pas un lance-flammes», dans le but d’empêcher les agences de douanes du monde entier d’interdire l’utilisation de cet appareil. Cependant, peut-être la meilleure façon de décrire son génie et son audace est venu le 6 février avec le lancement de la Falcon Heavy.

Depuis sa création en 2002, SpaceX a été à la pointe du progrès du voyage spatial et de l’exploration, en partie grâce aux objectifs incroyablement ambitieux d’Elon Musk. Le but de SpaceX est de faire de l’humanité une «vraie civilisation spatiale». En envoyant une colonie sur Mars, et il a l’intention de tout faire pour que cette idée se concrétise.

SpaceX pour ses projets de voyages spatiaux 

Ainsi, SpaceX est né en 2002. La nouvelle entreprise signifiait que Musk avait les moyens de créer des fusées dont il avait besoin pour ses projets de voyages spatiaux et qu’elles seraient moins chères que les fusées achetées à des sources extérieures, notamment les fusées Ariane de l’Agence spatiale européenne. En fait, SpaceX a permis à Musk de construire la fusée Falcon 1, qui est devenue le premier véhicule privé à mettre un satellite en orbite en 2008.

Puis en 2011, la NASA a accordé 75 millions de dollars à SpaceX pour le développement du satellite Dragon de SpaceX afin de permettre le transport de passagers; un an plus tard, en 2012, ce même engin spatial a fait de SpaceX la première entreprise commerciale à connecter un véhicule à la Station spatiale internationale.

SpaceX est le plus grand producteur privé de fusées au monde et compte plus de 100 moteurs Merlin 1D opérationnels, les moteurs les plus puissants sur terre pour leur poids. Combinés les 9 moteurs Merlin 1D à une fusée Falcon 9, et vous avez un appareil qui peut produire de 1,3 à 1,5 million de livres de poussée, en fonction de l’altitude.

Musk considère l’exploration spatiale comme nécessaire à la survie de l’humanité, et ses objectifs avec SpaceX sont de rendre aussi plausible et peu coûteux que possible l’expansion hors de l’atmosphère de la Terre. Il espère avoir une colonie d’au moins 80 000 personnes à la surface de Mars d’ici 2040.

Un scientifique fou

Cependant, quelqu’un doit se demander: ces objectifs sont-ils réalistes ? Les plans d’Elon Musk pour le voyage spatial sont-ils le résultat de calculs approfondis sur la faisabilité d’un tel exploit ? Ou sont-ils plus basés sur un rêve idéaliste qui pourrait ne pas tenir compte de la réalité ? Il semble plutôt être un cas classique d’un scientifique fou, brillant et ambitieux.

Néanmoins, Elon Musk et SpaceX ont fait un grand pas en avant en réalisant l’objectif du voyage spatial commercialisé avec le vaisseau spatial Falcon Heavy. Le Falcon Heavy est essentiellement une fusée Falcon 9 modifiée avec deux autres Falcon 9 attachés comme boosters supplémentaires.

Ces trois fusées, contenant 27 moteurs Merlin 1D, génèrent plus de 5 millions de livres de poussée au décollage. C’est à peu près la même quantité de poussée que vous pourriez obtenir de 18 avions 747. C’est la fusée opérationnelle la plus puissante au monde, qui est capable de transporter plus de 63 000 kilos de masse en orbite, et pourtant, c’est seulement un tiers aussi cher que la deuxième fusée la plus puissante au monde. Le 6 février, ce colosse spatial a montré son vaste potentiel lors d’un lancement de test.

La fusée Falcon Heavy a décollé avec succès du Centre spatial Kennedy en Floride. Le lancement a été diffusé sur YouTube et a été le deuxième plus grand flux vidéo de tous les temps sur cette plate-forme, avec plus de 2,3 millions de personnes qui regardaient ce lancement en direct.

Ce lancement a été un test pour Elon Musk afin de prouver au monde ce que la Falcon Heavy peut faire, et ce fut un énorme succès. La Falcon Heavy a livré la deuxième charge utile en orbite la plus lourde de tous les temps, surpassant tous les autres lanceurs, sauf la fusée lunaire Saturn V, qui n’a pas volé depuis 1973.

Il a le parfait contrôle de SpaceX

De plus, la fusée de SpaceX a transporté dans l’espace la Tesla roadster de Musk vendu 100 000 $, avec un mannequin nommé Starman au volant. Son propriétaire l’a décrit sur Twitter comme «un roadster rouge pour la planète rouge». Le tableau de bord de la roadster affichait fièrement un message «Ne paniquez pas»: qui était juste un petit rappel que Musk contrôle parfaitement son entreprise.

Le plus grand exploit du lancement de la Falcon Heavy a peut-être été le fait que les trois fusées Falcon 9 utilisées lors du lancement ont été conçues pour retourner sur Terre, prêtes à être réutilisées. Alors que le noyau central s’est écrasé dans l’Atlantique lors de son vol de retour, les autres propulseurs de la fusée Falcon 9 ont atterri comme prévu.

Néanmoins, ce vaisseau spatial a encore un long chemin à parcourir. SpaceX a construit la Falcon Heavy avec l’espoir qu’il transporterait un jour des humains sur la Lune et Mars. En outre, Elon Musk a l’intention d’utiliser éventuellement la Falcon Heavy pour facilité l’exploitation des astéroïdes. À l’heure actuelle, cependant, elle n’est pas certifiée pour transporter des humains et a été réservé pour le lancement de gros satellites ou de sondes spatiales.

La folie peut parfois se transformer en génie

Mais le lancement du test n’était que le début du programme de SpaceX d’Elon Musk en 2018. Il y a deux autres missions prévues cette année. Puisque SpaceX et Musk sont connus pour accepter les erreurs et en tirer des leçons, nous pouvons raisonnablement nous attendre à ce que le noyau central de la prochaine fusée Falcon Heavy revienne en toute sécurité.

Entre le lancement des premiers plans de la Falcon Heavy et de SpaceX pour le futur, il est difficile de croire qu’Elon Musk est le même homme qui a inventé un lance-flammes et a essayé de le vendre comme « pas un lance-flammes ». Musk a prouvé que la folie peut parfois se transformer en génie.

La Big Falcon Rocket

Musk n’est sûrement pas un fou, mais le problème c’est qu’il dérange les autres entreprises, qui ne font que reprendre les anciennes méthodes et les vendre à des gens qui ne sont pas suffisamment attentifs ou intéressés aux nouveautés. Par exemple, sa future fusée: la Big Falcon Rocket, dont la particularité est d’être à 100 % réutilisable, sera, selon Musk, une nouvelle façon de transporter des gens partout sur la planète en moins de 30 minutes.

Puisqu’il dérange les grands de ce monde, il est vital pour eux de dénigrer ce qu’il fait. De plus, si Elon Musk était un fou, il aurait déjà fait faillite depuis longtemps. Mais ce n’est pas le cas. Sa fortune est estimée à 20 milliards US par le magazine Forbes,. En fait Musk a le parfait profil d’un génie : connaissances, innovation, maîtrise, rigueur, créativité, et comment faire taire un génie ? En affirmant qu’il est un fou.

Source : Study Breaks