donald-trump-excuses-robert-deniro

Depuis que Donald Trump est devenu le 45ème président des États-Unis, il a accumulé idioties après idioties, notamment en « twittant » de façon quasi compulsive, pour annoncer certaines de ses positions, ou simplement pour réagir à l’actualité. Par exemple, il a souvent écrit qu’il voulait construire un mur entre son pays et le Mexique, pour endiguer le flot de Mexicains qui viennent travailler illégalement aux USA, qui selon lui, seraient responsables de violences et de la vente de drogue à la frontière. De même il a déjà affiché, toujours sur ce réseau social, son soutien à une manifestation contre l’avortement, car il se dit « pro-vie ».

Les trumpreries de Donald Trump

Un autre exemple, il a souvent affirmé durant la campagne électorale, que son médecin personnel avant démontrer qu’il était en excellente santé, toutefois des journalistes du Financial Expresse, ont démontré que l’ancien médecin de Trump, Harold Bornstein, avait déclaré ne pas avoir écrit une lettre en 2015 déclarant que sa santé était « étonnamment excellente ». En réalité; « Je l’ai inventé au fur et à mesure », avait déclaré Bornstein, un gastro-entérologue. De plus, voici quelques-unes des pires citations de Trump:

    • Je suis beau parce que je suis riche.
    • Je serai le meilleur président du travail que Dieu ait jamais créé.
    • Rosie O’Donnell est grossière, vulgaire, odieuse et stupide – mais à part ça je l’aime beaucoup.
    • Je ne veux pas utiliser le mot « niquer », mais j’ai bien niqué Kadhafi.
    • Une source « extrêmement crédible » a appelé mon bureau et m’a dit que l’acte de naissance de Barack Obama était un faux.

Et ce ne sont là que quelques exemples des stupidité venant de Donald Trump. Mais ce n’est pas tout, il ya quelques semaines, il a affirmé, qu’il imposait des taxes sur les importations d’acier et d’aluminium aux États-Unis, ignorant les mises en garde répétées de plusieurs de ses alliés, notamment de l’Union européenne, sur les risques d’une guerre commerciale aux conséquences imprévisibles.

Les excuses de Robert De Niro

Mais le peuple américain n’est pas uniquement composé d’idiots et plusieurs regrettent les stupidités de Trump, notamment Robert De Niro. En effet, après avoir reçu une ovation pour son «Fu** Trump!» lors de la cérémonie des Tony Awards, l’acteur multi-oscarisé a rajouté qu’il présentait ses excuses au Premier ministre canadien pour l’attitude de Trump: «Je voulais présenter des excuses pour le comportement idiot de mon président», a-t-il déclaré lors de son discours dans le cadre d’une conférence de presse à Toronto. «C’est une honte, a-t-il ajouté. Je m’excuse à Justin Trudeau et aux autres dirigeants du G7. C’est dégoûtant.»

C’est cela la différence entre un homme intelligent et un petit mégalomane, qui a d’ailleurs déjà affirmé, qu’il avant le droit de s’auto-gracier. Merci à Robert De Niro, de montrer que le peuple américain, est composé également d’individus intelligents.