cellules-souches-traitement-innovation

Pour un grand nombre de personnes, prendre rendez-vous chez le dentiste pour réparer une dent cariée ou endommagée, est une véritable torture, surtout celles qui ont la phobie des piqûres analgésiques locales. Mais cela pourrait changer, avec une nouvelle approche qui consiste à utiliser des cellules souches dentaires. En effet, les jours des traitements d’une cavité avec un amalgame ou un composite pourraient bientôt prendre fin. Des résultats précliniques utilisant des cellules souches pour stimuler la pulpe dentaire pour la création de tissu personnalisé de remplacement semblent prometteurs.

Stimuler la régénération

Des chercheurs de l’Université Harvard, de l’Université du Texas et de l’Université de Nottingham ont réussi à produire des biomatériaux synthétiques qui, mis en contact direct avec le tissu pulpaire dentaire, stimulent la régénération du tissu pulpaire et de la dentine environnante. Essentiellement, la lésion carieuse est remplie de nouveau tissu osseux naturel, au lieu d’être remplie d’un matériau de restauration étrangère et inorganique (1).

Parce que la recherche sur les cellules souches chez l’homme n’est pas encore approuvée aux États-Unis, l’expérimentation a été jusqu’à présent reléguée à des souris de laboratoire. Mais les résultats démontrent que les cellules souches provenant d’autres dents (généralement les molaires arrière ou les dents de sagesse d’un patient) injectées dans la dent en décomposition produisaient la croissance de tissus et de vaisseaux sanguins de remplacement.

Parce que les dents de sagesse sont généralement extraites et jetées pendant la croissance d’un individu (souvent lors de son adolescence), elles pourraient potentiellement fournir une source moins invasive pour les cellules souches – surtout parce que ces dents subissent encore le développement des racines et peuvent fournir les cellules appropriées pour le traitement de régénération.

Utiliser un laser pour stimuler les cellules souches

Un groupe de molécules appelé inhibiteur de la glycogène synthase kinase (ou inhibiteurs de la GSK-3) peut renforcer la production de la dentine, et l’un des inhibiteurs de la GSK-3, le tideglusib, a déjà été approuvé chez les patients Alzheimer.

Alors que la recherche sur les cellules souches est actuellement le principal domaine de recherche en matière de technologie de régénération dentaire, les chercheurs de l’Institut Wyss de l’Université Harvard ont réussi à utiliser des lasers pour ce traitement. Les chercheurs on démontré que de petites doses de lumière laser de faible puissance, activaient des cellules souches dentaires dans les dents des rats pour développer la dentine (1).

Leurs résultats peuvent conduire à de nouvelles approches pour développer des thérapies non invasives à faible coût pour la régénération des dents, étant donné que les lasers sont déjà couramment utilisés dans un grand nombre de procédures médicales, les obstacles aux essais cliniques seront limitées et à l’approbation réglementaire sera plus rapide.

En fin de compte, comment ces progrès dans la régénération des dents favoriseront-ils l’expérience du patient ? Selon l’American Academy of Implant Dentistry, plus de 3 millions d’Américains ont des implants dentaires, lesquels présentent un potentiel d’une foule de problèmes, tels que le rejet et l’infection (2).

Moins de temps pour la réparation

Il faut aussi beaucoup de temps et d’engagement pour placer des implants; ce qui peut prendre de six semaines à six mois. À l’heure actuelle, il faut environ neuf semaines pour faire repousser et réparer les dommages causés aux dents par des cellules souches. Comme la science s’améliore d’années en année, les chances que la période de croissance puisse être accélérée sont très grandes.

Entre 2017 et 2024, plus de 18 millions de procédures dentaires devraient être effectuées alors que la population gériatrique mondiale continue de croître. Plusieurs de ces procédures impliqueront des canaux radiculaires et des implants (3). Cela devrait encourager les chercheurs à procéder à de nouvelles recherches, qui pourraient produire encore plus de nouveaux traitements de régénération des dents une fois qu’ils seront commercialisés, car la demande est forte et ce marché est en pleine croissance.

Références :

1. Researchers use light to coax stem cells to repair teeth. Wyss Institute website. https://wyss.harvard.edu/researchers-use-light-to-coax-stem-cells-to-repair-teeth/. Published May 28, 2014.
2. Dental implant facts and figures. American Academy of Implant Dentistry website.  https://www.aaid.com/about/Press_Room/Dental_Implants_FAQ.html.
3. Global Tooth Regeneration Market, By Application (Enamel, Dentin, Pulp), Population Demographics (Geriatrics, Middle Aged, Adult), and Geography – Insights, Opportunity Analysis, and Industry Forecast till 2024. Coherent Marketing Insights website. https://www.coherentmarketinsights.com/market-insight/tooth-regeneration-market-75. Published March 2017.