tesla-modèle-3

Tesla a eu de la difficulté à accélérer la production du modèle 3 – son modèle d’entrée de gamme très populaire. Le chef de la direction Elon Musk a appelé à plusieurs reprises la situation «production hell» mais il y a une lumière au bout du tunnel. La société a finalement atteint son objectif de construire au moins 5000 exemplaires de cette voiture en une semaine.

Musk jubile !

« Je pense que nous venons de devenir une véritable société de voiture », a écrit Musk, jubilant, dans un courriel envoyé aux employés et obtenu par Reuters.

L’entreprise avait promis qu’elle atteindrait le cap des 5 000 voitures par semaine d’ici la fin du deuxième trimestre de 2018. Elle a à peine raté la date limite, selon deux travailleurs anonymes. Ils ont rapporté que la 5 000ème voiture a roulé hors de l’usine de Fremont, en Californie, vers 5 heures du matin le dimanche matin, avec seulement cinq heures de retard. Tesla a néanmoins atteint un record de production sans précédent en totalisant 7 000 voitures en sept jours. Ce nombre comprend les 5 000 modèles 3, plus la production du modèle X et du modèle S.

Une production à la hausse

Tesla a publié plus tard les chiffres de production pour le deuxième trimestre de 2018. Il a fabriqué 53 339 voitures entre avril et juin. 28 578 d’entre eux étaient des modèles 3, tandis que les 24 761 restants représentaient le modèle S et le modèle X. La compagnie note que c’était le premier trimestre au cours duquel elle a construit plus de modèles 3 que les modèles S et X combinés. « Nous prévoyons que cette tendance se poursuivra dans un avenir prévisible. »

« Nous l’avons fait! Nous avons trouvé un moyen ou, par la volonté et l’inventivité, créé des solutions entièrement nouvelles qui ont été jugées impossibles; comme le transport de lignes de production entières à travers le monde dans des avions cargo. Peu importe. Ça a marché, « a écrit Musk.

Les réponses à l’annonce se sont rapidement répandues. Certains ont félicité Musk et son équipe pour avoir réussi un exploit qui semblait complètement impossible il y a quelques semaines. Les détenteurs de réservations qui attendaient le modèle 3 ont accueilli cette nouvelle comme un panier de Noël. Steven Armstrong, le chef de la division européenne de Ford, a souligné que son entreprise fabrique 7 000 voitures toutes les quatre heures. C’est un tweet qui a commencé quand Musk a appelé Ford une morgue.

Tesla pourra-t-elle continuer ?

Sur une note plus sérieuse, les analystes se demandent si Tesla pourra continuer à construire 5 000 modèles 3 par semaine dans un avenir prévisible ou si ce n’était qu’une explosion de plus pour impressionner les investisseurs. Pour atteindre cet objectif, il a fallu construire une tente à l’extérieur de l’usine pour abriter une toute nouvelle chaîne d’assemblage, éloignant les travailleurs des chaînes de production des modèles S et modèles X et assurant deux postes de 12 heures tous les jours de la semaine. Des employés anonymes ont dit que Tesla est allé aussi loin que possible pour s’assurer que la ligne de montage ne cesserait jamais de bouger.

« Atteindre l’étape est une chose. Produire 5 000 produits par semaine avec une qualité exceptionnelle en est une autre », a déclaré Dave Sullivan, responsable de l’analyse des produits chez AutoPacific, dans un communiqué envoyé à Bloomberg.

6 000 unités

Musk n’est pas concerné; il a laissé entendre que Tesla pourrait faire grimper la production du modèle 3 à 6 000 unités par semaine d’ici la fin août. Tesla dérange et cela se voit dans le tweet de Steven Armstrong, mais Musk ne se préoccupe vraisemblablement pas de ces petites attaques; Tesla est devenue une vraie compagnie et c’est tout ce compte pour Musk.