europe-une-océan

Sous la surface glacée d’Europe se trouve un océan liquide massif – et une nouvelle animation montre comment cette eau souterraine, pourrait se déplacer vers la surface de cette lune. La couche de glace d’Europe est modifiée par des interactions gravitationnelles avec Jupiter, selon la NASA. La nouvelle animation fait partie d’un certain nombre de simulations montrant des comportements sur Europe à partir d’une nouvelle étude, publiée en mai 2018 dans la revue Geophysical Research Letters, menée par des scientifiques du Jet Propulsion Laboratory de la NASA à Pasadena en Californie.

La gravité interagit sur la glace d’Europe

Comme la gravité tire sur la carapace glacée d’Europe, des failles se forment et se reforment dans la glace – ces failles peuvent être vues dans l’animation sous forme de lignes jaunes, vertes et bleues. Le fond tourbillonnant de l’animation, plus léger et tacheté, représente la partie supérieure de l’océan d’Europe qui rencontre la glace. Les petits points blancs représentent des morceaux de l’océan qui ont été gelés dans le fond de la glace.

animation-europe-glace-mouvement-jupiter-interactions-gravitationnelles

Les chercheurs qui ont fait cette animation se réfèrent à ces petits morceaux blancs comme matériau océanique «fossile» parce que les morceaux passent des centaines de milliers d’années, à voyager à la surface de la lune. Les morceaux qui atteignent la surface pourraient être âgés de plus d’un million d’années auparavant, de sorte que les vaisseaux spatiaux qui étudient ces « fossiles » révéleraient une image de l’océan antique d’Europe.

Le vaisseau spatial Europa Clipper

La NASA prévoit d’étudier la lune et enverra le vaisseau spatial « Europa Clipper » vers Europe au début des années 2020. Ce vaisseau sera le premier à étudier Europe exclusivement. Ce vaisseau analysera la surface de la lune au cours d’une série de survols, cherchant à comprendre de quoi il est fait, et il sera probablement capable de tester et de valider cette simulation animée, selon la NASA.

Alors que le matériel océanique «fossile» d’Europe ne montrera pas l’état actuel de l’océan lunaire, le vaisseau spatial pourra analyser des morceaux de l’océan et leur composition; cela pourrait donner aux chercheurs des indices quant à savoir si la vie aurait pu exister sur Europe.

surface-de-la-lune-europe

Ce vaisseau spatial permettra de mieux comprendre la couche glacée d’Europe et son comportement, ainsi les scientifiques pourront mieux comprendre cette lune de Jupiter, qui a été découverte par Galilée en 1610, avec uniquement une simple lunette grossissant 20 fois.

Source : Space