jetpack-3D-eau

Pour construire une alternative abordable aux jetskis sous-marins onéreux, l’étudiant britannique Archie O’brien a développé « Cuda », un jetpack imprimé en 3D. Ce dispositif de propulsion, qui a été développé à partir d’un projet universitaire, peut être porté comme un sac à dos donnant à l’utilisateur une expérience mains libres avant de se propulser dans l’eau.

Un jetpack imprimé en 3D

Après des recherches sur ce sujet, o’brien a développé son propre système de propulsion, ce qui lui permettrait d’adapter le jet dans une configuration de sac à dos. Une fois que le design fut achevé et que tous les prototypes ont été créés, il a construit son tout premier sac à dos de propulsion sous-marine imprimé en 3D avec l’aide d’un constructeur local.

"jetpack-1

« La partie impressionnante du projet est que la plupart des composants ont été créés par la technologie FDM (modélisation par dépôt fondu) et la PLA (polyacide lactique) », explique l’équipe. «Le FDM et le PLA sont les matériaux et des technologies les plus couramment et les plus facilement accessibles en raison de leur faible coût».

Pour faire fonctionner Cuda sous l’eau en toute sécurité, o’brien utilise des matériaux complémentaires: tous les éléments imprimés en 3D sont recouverts de résine époxy, tandis que des pièces en silicone sont ajoutées pour protéger les batteries de l’eau. Les créateurs affirment que, après avoir testé le jet en le laissant dans l’eau pendant des mois et à des températures proches du zéro degré Celsius, il ne présentait aucun problème de fuite ou de détérioration.

gif-animé-jetpack-3d

Archie O’Brien a de grands projets pour son jetpack. Il vise actuellement le deuxième trimestre de 2019 pour que les premiers modèles soient produits. Mais cela ne s’arrêtera pas là; pour lui c’est juste le produit d’une future grande marque de sports nautiques. « J’ai beaucoup d’autres idées sur lesquelles je ne travaille pas en ce moment, mais j’ai des projets pour développer la marque Cuda », a-t-il déclaré. « J’ai une vision très claire d’où cela peut aller. Mon plan est d’être le leader du marché de la propulsion des sports nautiques. «