un-parasite-qui-vous-transforme-en-entrepreur

Si vous croyez avoir tout entendu en science, alors lisez attentivement ce qui suit, et pour ceux qui croient que c’est une blague, détrompez-vous, c’est très sérieux. L’infection par le parasite T. gondii a été corrélée avec une augmentation des comportements à risque – peut-être même comme le démarrage d’une nouvelle entreprise. Une étude de l’Université du Colorado Boulder indique que si vous n’avez pas l’esprit d’entreprise, le parasite Toxoplasma gondii pourrait vous aider à devenir un entrepreneur.

Le parasite T. gondii pourrait vous aider à devenir un entrepreneur

L’un des parasites les plus communs dans les pays développés, T. gondii ne produit aucun symptôme évident chez les adultes humains en bonne santé, à l’exception de légers symptômes pseudo-grippaux dans les semaines qui suivent l’exposition. Cependant dans des études antérieures, l’infection a été associée à des cas de comportements impulsifs supérieurs à la moyenne, tels que la rage au volant, l’abus de drogues et le suicide.

Nous avons déjà vu de tels parasites altérer le comportement – le champignon Ophiocordyceps unilateralis sensu lato fait travailler les fourmis charpentières sur la face inférieure des feuilles, où les insectes finissent par mourir et donnent au champignon un environnement idéal pour compléter son cycle de vie.

Dans l’étude de l’Université Colorado, on a constaté que sur 1 495 étudiants de premier cycle, les individus infectés par T. gondii étaient 1,4 fois plus susceptibles de faire des affaires et 1,7 fois plus susceptibles de mettre l’accent sur la gestion et l’entrepreneuriat dans leurs études. De plus, lorsque 197 professionnels adultes participant à des événements d’entrepreneuriat ont été interrogés, les personnes atteintes du parasite étaient 1,8 fois plus susceptibles d’avoir lancé leur propre entreprise.

Un prédicteur cohérent

Bien que ces augmentations ne soient pas énormes, lorsque les scientifiques ont étudié les statistiques de 42 pays au cours des 25 dernières années, il a été constaté que l’infection à T. gondii « s’est avérée être un prédicteur cohérent et positif de l’activité entrepreneuriale ». De plus, dans les pays où les taux d’infection sont plus élevés, moins de personnes ont cité la peur de l’échec comme raison de ne pas démarrer une nouvelle entreprise.

«Nous pouvons voir l’association quant aux nombre d’entreprises et d’intentions des participants, mais nous ne savons pas si les entreprises démarrées par des individus infectés par T. gondii sont plus susceptibles de réussir ou d’échouer à long terme», explique le professeur Stefanie K. Johnson, auteur principal de l’étude. « Les nouvelles entreprises ont des taux d’échec élevés, donc une peur de l’échec est tout à fait rationnelle, T. gondii pourrait réduire cette peur rationnelle. »

Les maladies infectieuses ont fortement façonné l’histoire

«Les maladies infectieuses ont fortement façonné l’histoire et la culture humaines au cours des millions d’années», a déclaré Pieter Johnson le coauteur de cette étude. « Aujourd’hui, nous aimons croire que nos décisions et notre destin sont entre nos mains, mais les rôles contributeurs de nos compagnons microscopiques sont de plus en plus apparents. »

Alors si vous avez peur d’échouer ou que vous êtes réticent à partir en affaires, recherchez un individu infecté par le parasite Toxoplasma gondii, vous aurez ainsi plus de chances de réussir votre future entreprise, en ayant moins peur d’échouer.

Source : University of Colorado Boulder