spacex-nouvelle-tape

SpaceX a franchi une autre étape importante en matière de réutilisation, revenant pour la première fois sur la dernière version de sa fusée Falcon 9. La Falcon 9 « Block 5 » à deux étages a été lancé aujourd’hui (7 août) à 1h18 HAE (05h18 GMT) depuis la station aérienne de Cap Canaveral, en Floride, et a mis en orbite un satellite de télécommunications indonésien.

Une étape importante pour SpaceX

Moins de 9 minutes après le décollage, la première étape de la fusée est revenue sur Terre pour un atterrissage vertical sur le vaisseau « Of Course I Still Love You » de SpaceX, qui se trouvait à quelques centaines de kilomètres des côtes de la Floride. Le lancement d’aujourd’hui a projeté le satellite Merah Putih sur une orbite de transfert géostationnaire élevée. Le vaisseau spatial – dont le nom se traduit par « rouge et blanc », une référence aux couleurs du drapeau indonésien – fera partie du réseau géré par PT Telkom Indonesia, le plus grand fournisseur de télécommunications du pays.

Merah Putih « portera une charge utile en bande C capable de prendre en charge un large éventail d’applications, y compris la fourniture de haut débit mobile en Indonésie et en Asie du sud-est. Le satellite devrait avoir une durée de vie de 15 ans ou plus », selon une description de mission.

Le Block 5, qui a maintenant effectué quatre missions orbitales, est la dernière (et dernière) variante de Falcon 9, le cheval de bataille de SpaceX. Le Block 5 est légèrement plus puissant que son prédécesseur Block 4 et offre une variété de réutilisabilités et de fiabilité.

Conçu pour voler jusqu’à 100 fois

Elon Musk, fondateur et PDG de SpaceX, a déclaré que les premières étapes du bloc 5 sont conçues pour voler 10 fois avec seulement quelques inspections entre l’atterrissage et le décollage et 100 fois ou plus avec des rénovations. Musk considère que cette réutilisation rapide et étendue est essentielle pour réduire le coût des vols spatiaux, de manière à réaliser des efforts d’exploration audacieux, tels que la colonisation de Mars, réalisable sur le plan économique.

Aucun premier étage du bloc 4 n’a jamais volé plus de deux fois. (Et SpaceX n’a pas encore tenté de réutiliser le deuxième étage du Falcon 9 ou son carénage de charge utile, le capot de protection qui couvre les satellites lors du lancement. La société a tenté d’attraper des moitiés de carénage tombantes en utilisant un bateau équipé de filet nommé M. Steven. les efforts ont été vides à ce jour.)

« C’est vraiment mieux à tous égards que le Bloc 4 », a déclaré Musk lors d’une téléconférence avec des journalistes le 10 mai, un jour avant le premier vol du bloc 5. « Cette fusée est vraiment conçue pour être réutilisée – l’intention est d’être la fusée la plus fiable jamais construite. »

La Big Falcon Rocket

On ne sait pas si le bloc 5 atteindra 100 vols, car SpaceX prévoit d’éliminer progressivement la Falcon 9 – et tout son matériel spatial actuellement opérationnel, y compris la capsule Dragon et la fusée Falcon Heavy – en faveur du système de vol spatial BFR (Big Falcon Rocket) en développement. La BFR, un énorme combo de vaisseaux spatiaux réutilisables, sera capable de transporter les gens de et vers Mars, lancer des satellites, nettoyer les débris spatiaux, effectuer des vols de passagers « point à point » autour de la Terre et faire tout ce dont SpaceX a besoin de faire, a déclaré Musk.

Le bloc 5 qui a décollé ce matin volera une troisième fois plus tard cette année, s’il passe les tests et les inspections après l’atterrissage, ont déclaré des représentants de SpaceX lors de la webémission de lancement de Merah Putih.

Source : Space