fda-fertilité-approuvé-utilisation

La FDA a maintenant accordé son approbation de commercialisation à une application qui suit la température et le cycle menstruel des utilisatrices, afin de déterminer quels jours elles sont fertiles et quels jours elle ne le sont pas. L’application de contraception, appelée Natural Cycles, a été approuvée en Europe l’année dernière. « Les consommateurs utilisent de plus en plus les technologies de santé numériques pour éclairer leurs décisions de santé quotidienne et cette nouvelle application peut constituer une méthode de contraception efficace si elle est utilisée correctement. », a déclaré Terri Cornelison, directrice adjointe de la santé de la FDA.

Des controverses

Bien qu’elle ait été approuvée dans d’autres pays et compte plus des 625 000 utilisatrices, Natural Cycles a connu son lot de controverses. Plus tôt cette année, un hôpital suédois a signalé l’application à l’Agence suédoise des produits médicaux après avoir constaté que sur 668 femmes ayant demandé un avortement sur une période de quatre mois, 37 utilisaient Natural Cycles comme méthode de contraception. « Aucune méthode contraception n’est à 100% sûre et les grossesses non désirées représentent un risque regrettable pour toutes ces femmes », a déclaré l’entreprise à l’époque.

Elle a ajouté que les grossesses non désirées de ces 37 individus correspondaient au taux d’efficacité d’une utilisation typique. En juillet, l’Autorité britannique de normalisation de la publicité a lancé une enquête sur l’entreprise à la suite de réclamations faites dans une publicité sur Facebook publiée l’an dernier.

Efficace à 93%

L’année dernière, Natural Cycles a publié une étude qui l’a aidé à déterminer que sa méthode était précise à 99% lorsqu’elle était utilisée correctement, ce qui signifie que l’utilisatrice n’a pas participé à des rapports sexuels non protégés les jours où l’application indiquait qu’elle était fertile. Utilisé « généralement », elle était efficace à 93%, selon l’étude.

Le site Web de Natural Cycles indique que l’échec de la contraception pourrait être dû à un certain nombre de raisons, y compris l’application disant à tort qu’une journée fertile était une journée non fertile ou une utilisatrice ayant eu des rapports sexuels non protégés un jour où elle était fertile.

La FDA a approuvé Natural Cycles par le biais de sa procédure réglementaire de révision avant sa commercialisation, qui porte sur les dispositifs technologiques de santé à risque, faible à modéré. L’application coûte 10 dollars par mois ou 80 dollars par an.

Source : FDA