usa-une-force-espace-vice-président

Lors d’une fracassante conférence de presse, avec les doigts menaçants, Mike Pence, vice-président des États-Unis, a annoncé la création d’une « Force de l’espace », le 9 août 2018. Mais plusieurs observateurs de la scène politique, se demandent ce qu’il peut bien vouloir dire par là, car selon le traité de l’espace ratifié en 1967, un État ne peut pas placer dans l’espace des armes. Mais que stipule exactement ce traité ?

Selon ce traité

  • L’exploration et l’utilisation de l’espace extra-atmosphérique seront réalisées dans l’intérêt de tous les pays et seront la province de toute l’humanité;
  • L’espace extra-atmosphérique doit être libre pour l’exploration et l’utilisation par tous les États;
  • L’espace extra-atmosphérique n’est pas soumis à une appropriation nationale par la revendication d’une souveraineté, par voie d’utilisation ou d’occupation, ou par tout autre moyen;
  • Les États ne doivent pas placer d’armes nucléaires ou d’autres armes de destruction massive en orbite ou sur des corps célestes, ni les placer dans l’espace de quelque manière que ce soit;
  • La Lune et les autres corps célestes seront utilisés exclusivement à des fins pacifiques;
  • Les astronautes seront considérés comme les envoyés de l’humanité;
  • Les États sont responsables des activités spatiales nationales menées par des entités gouvernementales ou non gouvernementales;
  • Les États sont responsables des dommages causés par leurs objets spatiaux;
  • Les États doivent faire en sorte que toute contamination nuisible de l’espace et des corps célestes ne se produise pas.

Alors le vice-président, mais surtout Trump, qui affirment sans discernement :

Les États-Unis se trompent amèrement. Car selon ce traité; « Les États ne doivent pas placer d’armes nucléaires ou d’autres armes de destruction massive en orbite ou sur des corps célestes, ni les placer dans l’espace de quelque manière que ce soit. »

Mais il faut reconnaitre que le vice-président n’a pas spécifié, ce que serait cette force de l’espace, et si des armes nucléaires ou d’autres armes de destruction massive, seraient placés en orbite. Mais comment peut-on défendre son pays sans y placer des armes de quelque nature que ce soit ? C’est une question à laquelle les USA devront répondre s’ils décident de créer cette « Force de l’espace ».

Les États-Unis sont en faillite

Mais il y a un autre problème, qui ne semble pas nuire à Trump; son pays est en faillite. Par exemple les États-Unis doivent à la Chine 1.18 billions de dollars en mai 2018. Mais ce n’est pas tout, voici ce qu’à écrit le journal Forbes. Vous constaterez que la chose est assez compliquée.

Le monde de Bob

Le rendement des bons du Trésor américain à dix ans est tombé sous 1,40% en 2012, le plus bas de l’histoire. Pourquoi l’argent continue-t-il à affluer dans ce «refuge sûr»? L’Amérique est-elle vraiment plus forte financièrement que le reste du monde ou est-elle en faillite? Pour illustrer ces explications, permettez-moi de vous présenter « Le monde satirique de Bob ».

Bob un homme ordinaire

Bob était un homme éduqué et charismatique avec un travail bien rémunéré. Il avait cependant un penchant pour la vie et était suffisamment motivé pour faire tout ce qu’il fallait pour y parvenir. Lorsque sa première demande de carte de crédit est arrivée par la poste – avec les circulaires publicitaires et d’autres publications – il a rapidement saisi son stylo, l’a rempli et l’a envoyé. Deux semaines plus tard, Bob avait reçu sa première machine à argent en plastique.

Je dis Machine, parce que dans l’esprit de Bob, une carte de crédit était comme créé de l’argent à partir de rien. Peu de temps après, il avait acquis 3 cartes supplémentaires. Après une longue journée de magasinage, Bob était le fier propriétaire d’un nouveau bateau ultramoderne, équipé de tout l’équipement de pêche nécessaire, de quelques téléviseurs HD, d’ordinateurs, de divers appareils de cuisine et de tout ce qu’il désirait.

Sans trop d’efforts, ses cartes ont rapidement débordé. Qu’est-ce que Bob a fait? Il a eu plus de cartes de crédit. En fait, en quelques mois, Bob avait 24 cartes de crédit, chacune ayant leur limite, ce qui lui donnait exactement 1 200 000 $ dans le rouge. Avec un revenu annuel de seulement 75 000 dollars, son ratio dette / revenu était stupéfiant, disons simplement qu’il avait du mal à payer le paiement minimum mensuel. Qu’est-ce que Bob a fait? Plus de cartes de crédit? Non! Bob pensait qu’il avait besoin de plus de revenus, alors il a cherché un emploi.

Les déficits font partie de la vie

Bob a toujours été un fervent amateur de nouvelles et a connu un bon débat politique. En fait, ce type sympathique se croyait toujours être le type parfait, au cœur tendre et à l’esprit social. Pour lui, le gouvernement semblait parfaitement adapté à ses dépenses. Après tout, il estimait que la dette fédérale était aussi nécessaire que le lait maternel est destiné à un nouveau-né. Il a également imaginé la façon dont le gouvernement pouvait imprimer de nouveaux fonds sans rien avoir pour les sauvegarder quand il le souhaitait. Pour lui, les déficits ne constituaient qu’une partie normale de la vie.

Avant de revenir à notre histoire, sortons de notre « Monde satirique de Bob » et concentrons-nous sur une question des plus pressantes. FAIT: Le gouvernement américain est-il en faillite! Oui! Sceptique? Ok, je vais fournir des faits et vous déciderez.

Le gouvernement a une dette « officielle » de 15 800 milliards de dollars. Mais attendez, ce n’est pas tout. Cela n’inclut pas la responsabilité de la sécurité sociale et de l’assurance-maladie. Lorsque vous prenez cela en compte, le montant, dépasse les 120 billions de dollars. Avec des recettes fiscales fédérales américaines d’un peu plus de 2,3 billions de dollars, le ratio dette / revenu se situe autour de 5 082%. Maintenant laissez-moi vous demander.

Si vous, en tant qu’individu, entriez dans votre banque locale et que vous demandiez un prêt avec un ratio d’endettement similaire, que diriez-vous à l’agent de crédit de la banque ? Est-ce qu’ils vous donneraient le prêt? Maintenant, revenons à Bob.

Bob a finalement trouvé un emploi au Congrès où il est devenu l’un des plus gros dépensiers sur la colline. Il a été réélu à plusieurs reprises par ses électeurs, car ils ont particulièrement apprécié la façon dont Bob pouvait « ramener le bacon à la maison ». En fait, Bob est devenu plutôt riche durant le processus. De son point de vue, il n’y avait pas de problème.

D’ailleurs, tant que le bateau restait à flot, tout allait bien. Cependant, lorsque les enfants et les petits-enfants de ses électeurs sont devenus adultes, leur taux d’imposition a dépassé 75% et ils ont perdu le désir de travailler dur puisqu’ils ne pouvaient garder qu’environ 25 cents de chaque dollar gagné. Les États-Unis sont-ils en faillite ? À vous de décider.

Comment financeront-ils cette force de l’espace ?

Alors si les États-Unis sont réellement en faillite, comme l’explique le journal Forbes, nous devons nous poser cette question fondamentale; comment feront-ils pour payer cette force de l’espace ?