bois-sythétique-découverte

Les composites de bois-plastique sont depuis longtemps les favoris des propriétaires qui cherchent à construire des terrasses et des clôtures ne nécessitant pas d’entretien, ne se colorant pas et ne nécessitant pas d’être peinturés. Mais ces bois d’ingénierie ne sont généralement pas aussi solides que le bois naturel, et peuvent être encore plus enclins à prendre feu.

Du bois synthétique très résistant

Maintenant, des chercheurs rapportent qu’ils ont créé un bois synthétique qui est aussi fort que le bois naturel et qui ne s’enflamme pas. Une des clés de la résistance du bois est un composant appelé lignine, un polymère naturel avec une structure en spirale qui lie les minuscules cristallites d’un autre composant appelé cellulose. Ces nouveaux composites remplacent la lignine par une version en polymère synthétique appelée résol, qui présente une structure similaire à celle du tissu.

bois-synthétique

Les chercheurs ont utilisé le résol pour lier une variété de cristallites synthétiques dans une famille de bois synthétiques dans lesquels la couleur et les autres propriétés peuvent être adaptées aux cristallites ajoutées. Comme ces composites durcissent, ils adoptent une structure cellulaire qui ressemble à la structure cellulaire du bois naturel. Cela aide ces matériaux à résister à la compression, ce qui leur confère une grande résistance, et comme le résol est ignifuge, les composites finaux ne prennent pas feu même lorsqu’ils sont exposés à une flamme nue, rapportent aujourd’hui les chercheurs dans Science Advances.

Sa fabrication se fait en quelques heures

En outre, contrairement aux arbres, qui peuvent prendre des décennies pour se développer et grandir, la nouvelle version synthétique prend forme en quelques heures seulement. Ce qui lui donne un avantage, surtout pour la conservation de nos forêts, qui disparaissent à un rythme inquiétant dans plusieurs pays, notamment au Canada, où 10% de sa forêt boréale – qui s’étend sur 574 millions d’hectares, – ont disparu depuis 20 ans.

Source : Science