manger-petit-dejeuner-perdre-du-poids

Des chercheurs de l’Université de Bath ont découvert que manger un petit déjeuner avant de faire de l’exercice peut «amorcer» le corps à brûler des glucides pendant l’exercice et à digérer plus rapidement les aliments après un entraînement.

Manger avant de faire de l’exercice permet de perdre du poids

Des scientifiques du département de la santé, travaillant avec des collègues des universités de Birmingham, Newcastle et Stirling, étudiaient les effets du petit déjeuner sur le jeûne pendant la nuit avant une heure de vélo. Dans un test de contrôle, le petit déjeuner était suivi de trois heures de repos. Les volontaires ont pris un petit déjeuner de porridge à base de lait deux heures avant de faire de l’exercice.

Après l’exercice ou le repos, les chercheurs ont testé la glycémie et le taux de glycogène musculaire chez les 12 volontaires masculins en bonne santé qui ont participé à cette étude.

Ils ont découvert que le fait de prendre un petit déjeuner augmentait la vitesse à laquelle le corps brûlait les glucides pendant l’exercice, et augmentait également la vitesse à laquelle dont le corps digérait et métabolisait les aliments consommés après l’exercice.

Le Dr Javier Gonzalez, maître de conférences au Département de la santé qui a codirigé cette étude, a déclaré: «C’est la première étude à examiner les façons dont le petit déjeuner avant de faire de l’exercice physique augmente la vitesse à laquelle nous digérons, absorbons et métabolisons les glucides que nous pouvons manger après l’exercice.  »

L’exercice permet de brûler le glycogène stocké dans les muscles

Rob Edinburgh, étudiant au doctorat au Département de la santé qui a codirigé cette étude, a déclaré: «Nous avons également constaté que le petit déjeuner avant l’exercice augmentait la consommation par le corps d’hydrates de carbone et que ces hydrates de carbone ne venaient pas uniquement du petit déjeuner qu’une personne venait tout juste de consommé, mais aussi des hydrates de carbone stockés dans les muscles sous forme de glycogène.

Cette augmentation de l’utilisation du glycogène musculaire pourrait expliquer pourquoi la glycémie a été réduite plus rapidement après le «déjeuner» lorsque le petit déjeuner a été consommé avant l’exercice.

« Cette étude suggère que, au moins après une seule séance d’exercices, manger un petit déjeuner avant de faire de l’exercice peut « préparer » le corps, pour un stockage rapide de la nourriture lorsque nous mangeons des repas après un exercice. »

L’extrapolation peut ne pas être fiable

Un aspect intéressant de cette recherche est qu’elle montre que l’extrapolation à partir d’autres études menées sur des personnes à jeun – ce qui est fréquent dans les expériences sur le métabolisme – peut ne pas être fiable, étant donné que l’alimentation modifie le métabolisme.

Le Docteur Gonzalez a ajouté: « Bien que le jeûne avant les essais en laboratoire soit courant afin de contrôler le statut métabolique de base, ces conditions peuvent empêcher l’application de ces résultats aux situations les plus représentatives de la vie quotidienne.

D’autres études sont nécessaires pour mieux comprendre ce processus

Rob Edinburgh a déclaré: « comme cette étude a uniquement évalué les réponses à court terme du métabolisme des participants au petit déjeuner et après l’exercice, les implications à long terme de ce travail ne sont pas claires et des études sont en cours pour mieux comprendre l’ensemble du processus. »

Source : University of Bath