stratolaunch-lanceurs

Stratolaunch n’a pas encore envoyé sa première charge utile en orbite, mais l’entreprise a annoncé hier qu’elle développait une nouvelle famille de boosters à lancement aérien qui entreront en service en 2020.

Le plus gros avion de monde

Les quatre fusées de tailles différentes seront transportées par le plus gros avion du monde. le Stratolaunch à double fuselage, d’une envergure de 117 mètres, sera capable de transporter toute une gamme de charges utiles sur plusieurs orbites et inclinaisons lors d’une même mission de lancement.

Stratolaunch est en processus de développement depuis 2011, dans le but de développer un lanceur commercial privé, pouvant envoyer des charges utiles relativement petites sur diverses orbites terrestres. Jusqu’à présent, l’entreprise s’est concentrée sur la fusée Pegasus, développée à l’origine par Orbital ATK (qui fait maintenant partie de Northrop Grumman) et qui a volé au début des années 90.

Le Pegasus

Selon Stratolaunch, le Pegasus a réussi plus de 35 lancements, mais pas encore avec l’avion Stratolaunch, qui peut lancer trois des roquettes par vol. Le Pegasus peut transporter une charge utile de 370 kg sur une orbite de 400 km et fait actuellement l’objet d’intégrations et de tests avant le premier vol en 2020.

pegasusLe Pegasus

Les nouvelles fusées qui rejoindront le Pegasus comprennent un véhicule de lancement moyen (MLV) capable de transporter 3 400 kg de charge utile et devrait voler en 2022. Une variante lourde du MLV est également en développement et pourra placer 6 000 kg en orbite terrestre basse au moyen de deux boosters latéraux.

Le quatrième lanceur est un avion spatial – un lanceur doté d’ailes et entièrement réutilisable – pouvant transporter en orbite des charges utiles moyennes et des astronautes, bien qu’il soit actuellement rendu à la phase d’étude.

« Nous sommes ravis de partager pour la première fois certains détails sur le développement de nos propres lanceurs Stratolaunch, avec lesquels nous offrirons une capacité de lancement flexible sans pareille », a déclaré Jean Floyd, directeur général de Stratolaunch. « Quelle que soit la charge utile, quelle que soit l’orbite, la mise en place de votre satellite sera bientôt aussi facile que la réservation d’un vol. »

Source: Stratolaunch