lg-exosquelette

Après l’exosquelette de Ford pour ses travailleurs dans ses usines, LG avait lancé l’année dernière des robots pour aider à la maison et dans des lieux publics comme les aéroports. Au début de l’année, elle a suivi la gamme CLOi pour servir les visiteurs dans les hôtels et les supermarchés.

L’exosquelette de LG

Maintenant LG présente son exosquelette du bas du corps également de la gamme CLOi. Le LG CLOi SuitBot consiste en une paire de jambes robotisées qu’un travailleur peut utiliser pour augmenter sa force, ce qui facilite la position debout, la marche et le travail. L’objectif est de réduire la tension physique et le risque de blessure pour les personnes qui sont debout toute la journée au travail.

lg-suitbot-1

Le SuitBot possède des chaussures de style sandale, conçues pour glisser facilement les pieds des travailleurs à l’intérieur et s’adapte automatiquement à chaque utilisateur. LG affirme qu’elles sont confortables et possèdent des articulations qui tournent de manière naturelle.

Il est également doté d’une intelligence artificielle qui lui permet d’apprendre et d’améliorer son travail au fil du temps, en analysant les données provenant de l’utilisateur et de l’environnement. De plus, le SuitBot peut suggérer les meilleurs mouvements et positions aux travailleurs.

D’autres appareils existent

Bien sûr, ce n’est pas le premier exemple de ce type de technologie que nous avons vu, la startup californienne suitX possède un exosquelette non motorisé appelé MAX destiné à l’industrie, ainsi que le Phoenix modulaire permettant de restaurer la mobilité des personnes handicapées. Des entreprises comme Lockheed Martin ont également bricolé des dispositifs de soutien pour les soldats. Cependant le SuitBot de LG pourrait être le premier à proposer une telle technologie à un public plus commercial.

Les détails sont relativement minces en ce qui concerne son fonctionnement, son coût et le moment où il sera disponible, mais LG annonce qu’elle dévoilera correctement le Suitbook CLOi à l’IFA de Berlin, à partir de la semaine prochaine. Nous suivrons cela de près, car c’est une tendance qui semble prendre de l’ampleur dans plusieurs domaines, dont l’industrie où les travailleurs doivent accomplir des tâches souvent pénibles et fatigantes.

Source : LG