casque-suppression-bruit-sans-fil

Un nouveau système de suppression du bruit repose sur le fait que le son peut être transmis plus rapidement via un réseau sans fil que dans l’air sous forme d’ondes sonores. Ces écouteurs actifs à suppression de bruit fonctionnent en générant une onde sonore déphasée de 180 degrés par rapport au bruit ambiant.

Un système sans fil de suppression du bruit

Cela nécessite normalement que le casque ait un microphone à l’intérieur de l’oreillette pour que le bruit soit annulé, mais cela signifie que le circuit de suppression de bruit n’a pas beaucoup de temps pour générer le signal antibruit. En plaçant le microphone vers le bruit et en utilisant une technologie sans fil, les chercheurs ont maintenant mis au point une meilleure technologie d’annulation du bruit qui ne nécessite pas d’écouteurs encombrants.

Cette nouvelle technique mise au point au laboratoire scientifique de l’Université de l’Illinois, tire parti du fait que les signaux sans fil parcourent une distance un million de fois plus rapidement que les ondes sonores. Ainsi, en plaçant le microphone plus près de la source du bruit à annuler et en envoyant les ondes sonores vers l’écouteur sans fil, il reste plus de temps pour générer un meilleur signal antibruit.

iot-sans-fil-bruit-suppression-fonctionnement

«Notre oreillette obtient les informations sonores à l’avance et dispose de beaucoup plus de temps pour produire un meilleur signal antibruit», explique Romit Roy Choudhury, professeur au Département de génie électrique et informatique (ECE) de l’Université.

Bien qu’il soit difficile d’utiliser une telle approche en marchant dans la rue, les chercheurs donnent l’exemple d’un environnement de travail où une personne à son bureau qui veut annuler le bavardage de ses collègues dans le couloir, pourrait placer un Internet des objets (IoT) comme un microphone à la porte du bureau.

Un dispositif plus discret

Comme cette approche se traduit par un signal antibruit plus efficace, les chercheurs affirment qu’il serait possible d’obtenir un niveau de suppression du bruit comparable à celui des écouteurs avec oreillettes enveloppantes en n’utilisant qu’un dispositif derrière l’oreille qui ne bloque pas complètement l’oreille. De plus, il serait possible de réaliser une meilleure réduction du bruit.

Si l’idée d’envoyer des signaux audio sans fil sur un réseau IoT soulève des problèmes de sécurité et de confidentialité, les chercheurs affirment que cela ne devrait pas poser de problèmes car le microphone est analogique et contrairement aux dispositifs IoT courants tels qu’Amazon Echo et Google Home, n’est pas capable d’enregistrer un son. Sheng Shen, auteur principal de l’étude, déclare: « au moment où l’appareil entend le son, il est envoyé sans fil. »

Cette approche changera notre façon de supprimer le bruit

« Cela va forcément changer la façon dont nous pensons à supprimer le bruit, où les réseaux de capteurs IoT se coordonnent pour créer des environnements plus silencieux et plus confortables », explique Haitham Hassanieh, professeur adjoint à la CEE.

Ce document sera présenté lors de la conférence du Groupe d’intérêt spécial sur les communications de données (ACM SIGCOMM) de l’Association pour l’informatique à Budapest, en Hongrie, ce mois-ci.

Source : University of Illinois