opportunity-mars-nasa

Après près de trois mois, l’une des plus grandes tempêtes de poussière de la planète est en train de s’éclaircir, faisant naître l’espoir que le véhicule robotisé à énergie solaire de la NASA, Opportunity, reviendra bientôt à la vie. Le rover âgé de 15 ans de l’agence spatiale américain est entré en mode « sommeil » alors que la poussière bloquait le soleil et que les ténèbres enveloppaient la planète rouge.

La tempête se calme sur la planète Mars

Un communiqué de la NASA publié jeudi soir a qualifié la situation de « critique », mais a ajouté que « l’équipe du rover est prudemment optimiste, sachant qu’Opportunity a surmonté des défis importants au cours de ses 14 ans et plus sur Mars ». Si aucun contact fructueux ne peut être établi, la NASA explique qu’elle cessera ses efforts pour le réactiver à la mi-octobre.

« Si nous n’entendons pas de retour après 45 jours, l’équipe sera obligée de conclure que la poussière bloquant le soleil et le froid martien ont causé des dommages que le rover ne pourrait pas corriger », a déclaré John. Callas, chef de projet Opportunity au Jet Propulsion Laboratory de la NASA. « À ce stade, notre phase active de contact avec Opportunity sera terminée. »

Cependant, « les efforts d’écoute passive se poursuivront pendant plusieurs mois », a déclaré Callas, en raison de « la probabilité qu’il y ait une grande quantité de poussière sur les panneaux solaires qui bloquent l’énergie du Soleil ». Opportunity et son rover jumeau, Spirit, sont des véhicules robotisés sans pilote conçus par la NASA, pour être utilisés à la surface martienne et transmettre des données vers la Terre.

Spirit a duré 20 fois plus longtemps

Ils ont atterri sur Mars en 2003 et devaient seulement durer 90 jours et parcourir 1 000 mètres. Spirit a duré 20 fois plus longtemps que cela. Il s’est retrouvé coincé dans un sol meuble en 2009 et sa mission s’est officiellement terminée en 2011.

La durée de vie d’Opportunity a été 60 fois plus longue que prévue. Il a parcouru 45 kilomètres et a trouvé des traces d’eau sur Mars et des conditions susceptibles de soutenir la vie microbienne, et même s’il est bloqué, sa mémoire flash de 256 Mo renferme de nombreuses données, et pour cette raison, la NASA n’est pas prête à abandonner si vite.

Les hashtags #SaveOppy et #WakeUpOppy ont gagné en popularité sur Twitter, avec des appels pour continuer à essayer de contacter le rover dirigé par un ancien directeur de vol et pilote du rover basé sur Terre, Mike Siebert. Pour Siebert 45 jours sont trop courts, considérant que la NASA a passé jusqu’à 15 mois à tenter de réveiller Spirit avant d’abandonner.

Source : AFP