équipe-conception-robot-détecteur-de-fuites-eau

Que se passe-t-il lorsqu’un tuyau de votre maison fuit ? Cela peut provoquer de la rouille ou d’autres dégâts qui ne sont pas agréables à nettoyer surtout si vous avez une belle maison toute neuve. Pour remédier à cette fâcheuse situation, des étudiants au MIT ont conçu un minuscule robot, que vous pourrez introduire dans la tuyauterie de votre maison, afin qu’il puisse inspecter et découvrir des problèmes de fuites d’eau avant qu’elle ne devient trop grave et ruine votre belle maison.

10% de l’eau fuie avant même d’atteindre les foyers

Mais il y a des situations encore plus dramatiques; au Royaume-Uni plus de 3 milliards de litres d’eau s’écoulent chaque jour des canalisations. À Delhi, en Inde, jusqu’à 40% de l’eau est perdue à cause de fuites d’eau. En Californie, où les habitants ont tenté de réduire la consommation d’eau au plus fort de la sécheresse il y a six ans, des fuites d’eau auraient été dramatiques. De plus environ 10% de l’eau des villes fuient avant même d’atteindre les foyers. Tout cela n’est pas très bon, pas uniquement pour votre maison, mais également pour le gaspillage d’eau potable, qui est nécessaire à tout ce qui vit sur notre belle planète.

Un robot pour détecter les fuites d’eau

Mais un nouveau robot a faible coût, qui a reçu le lauréat du prix James Dyson 2018 aux États-Unis, a été conçu pour détecter rapidement les fuites dans les canalisations, à la fois pour économiser de l’eau et limiter les probabilités de plus gros dégâts. Appelé « Lighthouse », ce robot ressemble un peu à un volant de badminton. Une jupe souple sur l’appareil est recouverte de capteurs. Lorsqu’il traverse des tuyaux, propulsé par l’eau qui coule, elle aspire l’appareil en cas de fuite et enregistre l’emplacement, en faisant une carte des fuites à corriger.

robot-faible-coût-fuites-eau

You Wu, doctorant au MIT, a développé le design de ce robot pendant six ans, en s’appuyant sur des recherches initiées par un université saoudienne, où la plupart de l’eau potable provient d’usines de dessalement coûteuses et dont environ un tiers est perdu. Il a fallu trois ans avant d’avoir un prototype fonctionnel. « Fondamentalement, les 10 premières versions étaient toutes des échecs, » explique Wu. « Nous devenions un peu frustrés. »

La jupe de son amie

Ensuite, Wu s’est inspiré d’une source inattendue: lors d’une fête avec sa partenaire, il a accidentellement marché sur sa robe et Wu réalisa qu’il pouvait utiliser un design similaire à celui d’une jupe sur un robot pour que celui-ci puisse détecter de subtils tirages de la succion à chaque fuite.

Bien que d’autres technologies de détection des fuites existent, elles reposent principalement sur l’acoustique pour détecter les fuites, ce qui peut fonctionner dans les banlieues, mais ne fonctionne pas bien dans les centres-villes bruyants. Certains endroits utilisent des tuyaux en plastique, qui ne peuvent pas être utilisés pour la détection acoustique. Cela est vrai dans une grande partie du sud. « Cela signifie essentiellement que pour les villes en Géorgie ou en Virginie, la manière dont ils découvrent les fuites est d’attendre qu’une rupture se produise à la conduite d’eau principale », explique Wu.

robot-fuites-eau-avec-tuyau

Dans une ville comme Boston, où une cinquantaine de conduites d’eau ont éclaté l’année dernière, une seule rupture peut causer des dommages de 200 000 dollars aux rues et aux biens. Les fuites commencent généralement lorsque les tuyaux rétrécissent en hiver et que les petites fuites non détectées s’aggravent. Cette nouvelle technologie permet de détecter et de réparer rapidement les fuites. En détectant les fuites plus rapidement, les villes peuvent économiser jusqu’à 90% des coûts de réparation.

Wu est diplômé du MIT depuis juin dernier et lance maintenant sa technologie via une startup appelée WatchTower Robotics. La société va bientôt lancer des projets pilotes en Australie et à Cambridge, au Massachusetts.

Des défis

Selon lui, l’un des défis consistera à créer un guide pour que les entreprises du secteur de l’eau puissent utiliser elles-mêmes l’appareil. À l’heure actuelle, Wu doit se rendre en personne pour guider le robot dans les tuyaux. Après avoir coupé l’eau, à une bouche d’eau, il pousse son robot dans la conduite principale, ferme la prise d’eau et remet l’eau pour pousser le robot jusqu’à la prochaine borne où il peut être récupéré. À ce stade, les données brutes du robot peuvent être analysées par un logiciel afin de cartographier les fuites. C’est un processus sur lequel il travaille pour le rendre plus efficace.

Une fois que le robot est utilisé, les cartes qu’il génère indiquent aux compagnies d’eau à la fois où se trouvent les fuites et à quel point elles sont urgentes à être colmatées. «L’information est suffisante pour aider la compagnie des eaux à décider si elle doit aller la réparer rapidement ou si elle peut la laisser encore quelques jours ou quelques semaines avant d’avoir la main-d’œuvre nécessaire pour la réparer», explique Wu.

Récupérer l’eau

Utilisé à grande échelle, cela pourrait faire une grande différence: M. Wu estime que si la moitié des fuites dans le monde pouvaient être détectées et corrigées, cela permettrait de récupérer suffisamment d’eau pour soutenir un milliard de personnes.

Source : Fast Company