projet-nettoyage-océan

Nous disons parfois que de gros problèmes exigent une grosse solution. C’est exactement ce que fera ce week-end un projet de plusieurs millions de dollars appelé The Ocean Cleanup qui lancera un vaisseau flottant géant visant à enlever la plus grande accumulation de plastique au monde appelée le Vortex de déchets du Pacifique nord.

Nettoyer les océans du plastique

Conçu par l’inventeur néerlandais de 24 ans, Boyan Slat, The Ocean Cleanup est une fondation qui développe une technologie pour extraire la pollution de plastique de nos océans. Cela fonctionne depuis déjà plusieurs années, mais samedi marque le jour où l’initiative commence sérieusement. C’est à ce moment que l’organisation lancera son gigantesque système de collecte passive en forme de U de 600 mètres, destiné à recueillir des déchets d’environ 183 000 mètres carrés d’océan entre la Californie et Hawaii.

À l’aide de ce collecteur de déchets, le but est d’extraire environ 45 tonnes de plastique de l’océan chaque année. Celui-ci sera ensuite retiré de l’eau et expédié pour le recyclage. À terme, l’objectif est de disposer d’une flotte complète de navires similaires, capables de tirer 12 000 tonnes de plastique des océans chaque année.

Une conférence de presse

Pour marquer le lancement du premier leviathan de collecte de déchets remorqué à travers la baie de San Francisco, sous le Golden Gate Bridge, en route vers le Vortex de déchets du Pacifique nord, l’organisation organisera une conférence de presse sur le quai 41. Samedi, à 11 heures du matin, toute personne intéressée à regarder le début de ce qui devrait être une mission transformatrice peut le voir sur Youtube :

«La raison pour laquelle nous organisons l’événement est que nous voulons partager ce moment important avec le plus grand nombre de personnes possibles», a déclaré un porte-parole de The Ocean Cleanup. «Six années d’essais et de développement ont abouti à cela. Pendant ce temps, l’Ocean Cleanup est passé d’une esquisse sur une serviette en papier par un jeune de 16 ans à une organisation qui a réuni des millions de personnes et compte plus de 80 employés. C’est un moment unique de l’histoire et nous commençons enfin ce projet ambitieux. »

Cela fonctionnera-t-il comme prévu? Nous devrons attendre et voir. Ce qui est certain, c’est que cette organisation ne manque pas d’ambition. Si cela peut se traduire par des résultats, les océans du monde deviendront des lieux beaucoup plus propres et moins remplis de déchets.