elon-musk-joint-the-boring-company

Après avoir vu Elon Musk fumer un petit joint dans une récente émission de podcast, beaucoup de gens ont enfin compris qu’ils ne faisaient pas affaire avec un déséquilibré mais bien à un génie qui s’amusait pendant un petit moment. Car bien qu’il ait parfois des idées farfelues, l’entrepreneur milliardaire, sait également comment rendre ses entreprises amusantes.

Musk transforme une machine géante en jeu vidéo

Quelques jours après la brève rencontre de Musk avec la déesse verte, une vidéo (ci-dessous) est apparue sur le fil Twitter de la société The Boring Company. L’une de ses machines à creuser était apparemment exploitée par un contrôleur Xbox. Le tweet comprend la légende «Meilleur jeu vidéo», même si les joueurs peuvent se faire leurs propres idées.

Nous n’avons aucune idée si c’était Musk lui-même qui était aux commandes – il n’y avait certainement pas de bouffées de fumée épaisses devant la caméra pendant la démonstration. Mais vu qu’il est le PDG de la société et connaissant le penchant de Musk pour les projets extravagants, il est tout à fait possible que l’idée de connecter un contrôleur Xbox à une machine à creuser géante provienne des mêmes lèvres qui se sont récemment exprimées sur le podcast de Joe Rogan.

The Boring Company

Pour les non-initiés, la Boring Company est, comme Tesla et SpaceX, une autre des grandes entreprises de Musk. Celle-ci a l’ambition de construire un vaste réseau de tunnels sous les villes encombrées de voitures afin de réduire les embouteillages. L’idée est d’utiliser de puissantes machines à creuser qui peuvent percer à des vitesses beaucoup plus rapides que les aléseuses conventionnelles, ce qui devrait réduire considérablement le coût de ce projet.

Les véhicules seraient transportés dans les tunnels sur des traîneaux électriques à chenilles à des vitesses pouvant atteindre 190 km/h. Un système de type élévateur abaisserait un véhicule, et les personnes à l’intérieur seraient transportées où ils le désirent, tandis que les cyclistes et les piétons utiliseraient d’autres traîneaux spécialement conçus pour eux.

Une fois en mouvement, les traîneaux seraient transférés vers des tunnels latéraux vers le tunnel principal, en veillant à ce que tous les traîneaux de l’artère principale bougent constamment, garantissant ainsi une efficacité optimale. «C’est une grande différence par rapport aux métros qui s’arrêtent à chaque arrêt, que vous vous en sortiez ou non», a déclaré Musk.

D’où lui est venu cette idée ?

L’entreprise a déjà créé un tunnel de test sous le siège de SpaceX à Hawthorne, en Californie, et prévoit des projets de tunnels à Chicago et sur la côte Est des États-Unis. Sa dernière proposition suggère un itinéraire court entre le stade Dodger de Los Angeles et d’autres liaisons de transport, un projet qui, s’il était accepté, pourrait constituer un banc d’essai utile pour sa version plus large d’un vaste réseau de tunnels.

Il y a deux ans, Musk avait mentionné qu’il avait pensé à son plan futuriste lorsqu’il était coincé dans sa voiture sur une autoroute. «Le trafic me rend fou», avait-il tweeté en décembre 2016. «Je vais construire un tunnelier et commencer à creuser.» Cependant, il n’y avait aucune mention d’un contrôleur Xbox. Mais connaissant Musk, tout peut arriver et c’est ce qui fait son charme.