spacex-voyage-vers-la-lune

Un premier client aurait signé avec SpaceX pour survoler la Lune à bord de la Big Falcon Rocket (BFR), a indiqué l’entreprise de Musk. Bien qu’il n’y ait pas encore de détails concernant le moment où ce voyage aura lieu, SpaceX explique qu’il dévoilera tous les détails lundi le 17 septembre 2018.

Un premier client volera vers la Lune

La BFR est la fusée géante que SpaceX développe actuellement pour envoyer des humains sur la Lune et Mars. La conception de la BFR, présentée par le PDG Elon Musk l’an dernier, consiste en une fusée et un vaisseau spatial combinés, appelés BFS pour Big Falcon Spaceship. La fusée principale aura 31 moteurs Raptor et sera capable d’envoyer 150 tonnes en orbite terrestre basse, selon SpaceX

En février 2017, SpaceX a annoncé son intention d’envoyer deux passagers autour de la Lune avec la fusée Falcon Heavy, affirmant que le vol aurait lieu à la fin de 2018. SpaceX n’a ​​jamais nommé les passagers, et Musk a finalement admis lors du vol inaugural du Falcon Heavy que le voyage n’allait probablement pas arriver.

La Falcon Heavy ou la BFR

«Nous débattons en quelque sorte sur l’opportunité de le faire avec la Falcon Heavy ou la BFR», a déclaré Musk à The Verge avant le lancement en février de cette année. «Cela dépendra en quelque sorte de la qualité du développement de la BFR selon que nous nous concentrons sur la BFR pour le vol humain dans l’espace lointain ou sur la Falcon Heavy.»

Il n’est pas clair si ce nouveau passager sera l’un des deux premiers avec la Falcon Heavy ou un nouveau client. Musk a laissé entendre sur Twitter que ce client pouvait provenir du Japon. SpaceX explique qu’elle donnera plus de détails lundi et que la compagnie a mis en place un flux de livestream vidéo pour l’annonce.

Une version à 42 moteurs

Musk a donné une présentation détaillée sur la conception de la BFR en septembre dernier, lors du Congrès astronautique international annuel. La présentation demandait une version allégée du véhicule, utilisant 31 moteurs, par rapport à la version présentée par Musk l’année précédente, qui en aurait eu 42. Cependant, sur Twitter Musk a confirmé que le rendu de la BFR avait été publié par SpaceX pour l’annonce d’une nouvelle version de la fusée.

La BFR et la BFS sont tous deux réutilisables et conçus pour utiliser leurs moteurs afin d’atterrir au sol, un peu comme le font les Falcon 9. Musk envisage d’utiliser la BFR pour créer une base lunaire sur la surface lunaire, ainsi que pour démarrer un établissement humain à la surface de Mars.

La BFR pour voyager d’une ville à une autre en 30 minute

Cependant, Musk a également noté que la BFR pourrait être utilisée pour lancer des satellites, et il a même proposé l’idée d’utiliser le véhicule pour effectuer des déplacements d’une ville à une autre avec des temps de trajet de seulement 30 minutes pour des destinations situées de l’autre côté de la planète.

Musk a noté l’année dernière que son objectif ultime était de faire passer la priorité de SpaceX de la gamme de véhicules actuelle de la société – le Falcon 9, le Falcon Heavy et le vaisseau spatial Dragon – au BFR. « Toutes nos ressources se tourneront vers la construction de la RFB », a déclaré Musk l’année dernière. « Nous pensons que nous pouvons le faire avec les revenus que nous recevons en lançant des satellites et en desservant la station spatiale internationale. »

Source : The Verge