nouveau-traitement-alopécie-DEL

Bien que certaines personnes adoptent le dicton «être chauve c’est beau», pour d’autres, l’alopécie ou la perte de cheveux excessive peut causer du stress et de l’anxiété. Certaines études ont démontré que stimuler la peau avec des lasers peut aider à faire repousser les cheveux, mais l’équipement est souvent volumineux, consomme beaucoup d’énergie et est difficile à utiliser dans la vie quotidienne.

Un appareil portable contre l’alopécie

Des chercheurs ont mis au point un photo-stimulateur flexible et portable qui accélère la croissance des poils chez les souris. Ils rapportent leurs résultats dans ACS Nano. Affectant des millions d’hommes et de femmes dans le monde entier, l’alopécie a plusieurs causes connues, notamment l’hérédité, le stress, le vieillissement et les hormones mâles élevées.

Les traitements les plus courants sont les médicaments tels que le minoxidil, les injections de corticostéroïdes et la greffe de cheveux. De plus, l’irradiation de la zone chauve par un laser rouge peut stimuler les follicules pileux, entraînant la prolifération des cellules. Cependant, ce traitement est souvent impraticable pour un usage domestique.

Keon Jae Lee et ses collègues ont donc voulu développer un photostimulateur flexible et durable pouvant être porté sur la peau à n’importe quel moment de la journée, même au travail, pendant les pauses.

Un dispositif composé de 900 μLED rouges

L’équipe a fabriqué un réseau ultramince de diodes électroluminescentes verticales flexibles (μLED). Ce réseau est composé de 900 μLED rouges sur une puce légèrement plus petite qu’un timbre-poste et de seulement 20 μm d’épaisseur. Ce dispositif utilise près de 1 000 fois moins d’énergie par unité de surface qu’un laser photo-thérapeutique conventionnel.

De plus il ne chauffait pas suffisamment pour causer des dommages thermiques à la peau des personnes traitées, puisque les DEL ont comme particularité d’émettre une lumière à une température inférieure que les ampoules à filament. C’est ce qui en fait un dispositif lumineux si apprécié dans divers domaines, notamment en médecine, ou tout simplement pour remplacer les ampoules conventionnelles, puisqu’elles consomment très peu d’énergie.

L’équipement est robuste et flexible, supportant jusqu’à 10 000 cycles de flexion et de déformation. Les chercheurs ont testé la capacité de l’appareil à faire repousser les poils de souris, qui avaient été rasés. Comparativement aux souris non traitées ou à celles recevant des injections de minoxidil, les souris traitées avec le timbre μLED pendant 15 minutes par jour pendant 20 jours ont montré une croissance des poils nettement plus rapide, une zone de repousse plus large et des cheveux plus longs.

Pour un usage chez l’humain ?

Maintenant les chercheurs espèrent en faire un appareil portable destiné à un usage chez l’humain afin de voir si la repousse se produit également chez des patients atteints d’alopécie précoce.

Source : American Chemical Society