cratère-Woodleigh

On dit que le temps guérit toutes les blessures et apparemment, cela s’applique même aux blessures de la Terre. Le cratère Woodleigh, en Australie-Occidentale, pourrait être l’un des plus grands cratères d’impact de la planète, mais il est difficile d’obtenir une mesure exacte quand des centaines de millions d’années de terre et de roches le recouvrent.

Évaluation d’un cratère par la présence d’un minéral

Mais à présent, des chercheurs de l’Université Curtin ont découvert de nouvelles preuves selon lesquelles le cratère pourrait être plus grand que prévu, grâce à la présence de l’un des minéraux les plus rares jamais trouvés. On pense que le cratère Woodleigh s’est formé durant la période du Dévonien tardif il y a environ 360 millions d’années, mais il est difficile de déterminer sa taille car il n’est pas exposé en surface.

Les estimations ont placé son diamètre entre 60 et 160 km, et s’il se trouvait à la limite supérieure de cette échelle, ce serait le plus grand cratère d’Australie et l’un des plus grands du monde. Mais au lieu de sortir leur ruban à mesurer, les chercheurs Curtin ont trouvé de nouvelles preuves en étudiant la géologie du site de l’impact. Dans des carottes de forage prélevées au centre du cratère, l’équipe a découvert de la reidite, un minéral si rare qu’il n’a été trouvé que dans cinq autres régions du monde.

La reidite pour déterminer la grandeur du cratère Woodleigh

Le facteur commun à ces six endroits? Ils sont tous des cratères d’impact. La reidite n’est formée que lorsque le zircon dans la croûte terrestre est soumis à une pression extrême de plus de 30 gigapascals (GPa), qui peut être atteinte en cas de choc avec astéroïde ou une comète. Dans ce cas, l’équipe a découvert la reidite dans une région du cratère appelée soulèvement central, où des roches plus profondes sont poussées vers la surface par l’impact.

reidite-1Une des chercheuses de l’équipe près du cratère de Woodleigh en Australie

« Les remontées centrales sont des cibles souhaitables pour l’apprentissage des conditions d’impact », explique Aaron Cavosie, auteur d’une étude décrivant cette découverte. « Ils rapprochent les roches profondément endommagées et, dans certains cas, sont associés à des cibles d’exploration. La découverte de la reidite à Woodleigh était une surprise, car elle est beaucoup plus rare que les diamants ou de l’or, bien qu’elle ne soit malheureusement pas aussi précieuse. »

En plus de la reidite, l’équipe a découvert des formations appelées jumeaux à déformation. Ces formations ne sont créées que lorsque les grains de zircon sont choqués et leur présence à Woodleigh confirme l’idée qu’il est plus grand que ce que l’on pensait.

Il pourrait être le plus grand en Australie

« Des recherches antérieures ont estimé la taille du cratère d’impact entre 60 km et 37 km de diamètre », explique Morgan Cox, auteur de l’étude. « Cependant, notre découverte de reidite près de la base du noyau suggère un plus grand cratère. L’équipe de recherche utilisera maintenant la modélisation numérique pour affiner la taille de Woodleigh. Si nous établissons que son diamètre est supérieur à 100 km, il sera le plus grand cratère d’impact connu en Australie « .

Cette recherche a été publiée dans la revue Geology.

Source : Curtin University