le-monde-de-la-photographie-mutation-smartphones

Alors que la plupart des gens s’intéressent aux réseaux sociaux comme Instagram, Facebook ou Flickr – qui propose depuis peu de temps une version « PRO » pour les photographes sérieux. Les smartphones ne cessent de gruger des parts de marché aux dépens des appareils photo numériques, que ces derniers soient des reflex, des hybrides ou des compacts comme le Sony RX100 V. Les fabricants sont donc contraient d’innover ou de simplement disparaître, comme ce fut le cas pour plusieurs entreprises dans le passé.

Les appareils photo numériques

Cette tendance forte pour l’utilisation des smartphones comme « appareil photo de tous les jours » semble irrémédiablement irréversible. C’est à constat auquel les membres de la CIPA sont arrivés, car selon les derniers chiffres publiés par Statista, tout semble indiqué que cette tendance lourde soit solidement ancrée dans la réalité et ce en dépit des bonnes intentions des fabricants d’appareils photo comme Canon, Nikon, Fuji, et plusieurs. De plus le fait de proposer divers formats de capteurs – comme l’APS-C, le plein format ou le micro 4/3 – pour réduire les coûts d’achats ne semblent pas affecter cette tendance. Voici les chiffres de 2003 à 2016 :

avenir-des-appareils-photo-numériques-chiffre-en-million

Cette tendance s’est poursuivie en 2018 avec des ventes mondiales d’appareils photo relativement identique que pour l’année 2016. Mais pour ce qui est des ventes des smartphones, le phénomène est totalement inversé, comme le démontre ce graphique :

marché-smartphones

Les hybrides

Il est également intéressant de noter que ce sont les ventes des hybrides qui ont booster les ventes mondiales des appareils photo numériques. Bien sûr il y aura toujours de la place pour les photographes sérieux ou professionnels, mais comme ils sont minoritaires, il ne serait pas étonnant que dans quelques années les appareils photos numériques disparaissent littéralement du marché, surtout avec l’arrivée de la photographie computationnelle, qui fort probablement ouvrira de nouveaux horizons aux smartphones, qui sont souvent dénigrés par plusieurs photographes sérieux/professionnels.

Car il ne faudrait pas oublier que l’intelligence artificielle a énormément progressé ces dernières années. Face à la concurrence accrue et aux demandes croissantes des clients, de nombreuses organisations tirent désormais parti de l’intelligence Artificielle (IA) pour rester à l’avant-garde. Bien que l’AI ait surtout été utilisé dans les industries lourdes et les services financiers, elle est maintenant de plus en plus utilisée dans toute une gamme d’industries axées sur le client, y compris le commerce de détail et les soins de santé.

Selon le rapport de l’Economist Intelligence Unit de 2017, « l’intelligence artificielle dans le monde réel », 75 % des dirigeants d’entreprises ont déclaré que l’intelligence artificielle sera activement mise en œuvre dans leurs organisations au cours des trois prochaines années. Les dépenses mondiales pour les plates-formes cognitives et d’intelligence artificielle devraient atteindre 57,6 milliards de dollars US en 2021.

L’intelligence artificielle changera la donne

L’AI est une solution qui change la donne pour l’expérience client. Elle est la clé d’une meilleure compréhension de la clientèle, permettant une prise de décision en temps réel et une compréhension plus rapide et plus approfondie des clients et de leurs besoins.

Les plates-formes d’intelligence artificielle peuvent traiter des volumes colossaux de données et fournir des informations de haut niveau sans précédent qui fournissent des fonctionnalités jamais vues dans le passé. Par exemple l’analyse prédictive permet d’anticiper le comportement des clients sur la base d’actions passées, en créant des interactions plus fiables et mieux personnalisées.

La question est la suivante: comment les organisations peuvent-elles permettre à leurs clients d’accepter ce changement et de faire confiance aux nouvelles technologies? Dans ce monde hyper-connecté, les organisations doivent s’assurer non seulement qu’elles fournissent la technologie connectée la plus innovante, mais aussi que cette technologie soit fiable et offre des opportunités autrefois impensables – comme les smartphones qui produisent des photos de plus en plus étonnantes. C’est la seule façon d’installer le niveau de confiance nécessaire pour une adoption de masse. Pour ce faire, les organisations devront gérer et analyser avec soin leurs ensembles de données.

Le volume d’informations disponibles aujourd’hui continue d’augmenter. Dans toutes les industries, des organisations de toutes tailles cherchent des méthodes pour extraire efficacement le maximum de valeur des données structurées et non structurées afin de les appliquer aux décisions d’affaires et de parvenir à un succès organisationnel. Ceci ne doit pas être une tâche intimidante. En fait, l’utilisation de la communication machine à machine et l’intelligence artificielle a de nombreux avantages.

Prendre de meilleures décisions

En déployant cette technologie pour naviguer et gérer avec succès ces énormes quantités de données, les organisations peuvent accélérer les processus, améliorer les services de première ligne et réduire l’erreur humaine. L’intelligence artificielle et les technologies cognitives ont le potentiel de donner aux organisations un accès plus rapide à des informations sophistiquées et, par conséquent, de leur donner les moyens de prendre de meilleures décisions pour leurs clients. C’est notamment le cas pour les fabricants d’appareils photo qui doivent axer leurs efforts vers des buts ayant un potentiel d’augmenter les revenues.

La révolution numérique entraînera une dépendance croissante à l’égard de la technologie cognitive et de l’intelligence artificielle – et chaque emploi dans chaque industrie sera touché. Il y aura un changement inévitable pour intégrer l’intelligence artificielle dans certains processus de fabrication au fur et à mesure que les organisations se tourneront vers l’automatisation.

En adoptant cette technologie et en démontrant ses avantages les entreprises pourront s’assurer qu’elles ne seront pas laissées pour compte dans la révolution numérique et c’est encore plus vrai pour les fabricants d’appareils photo, qui devront, pour survivre, faire appel à l’intelligence artificielle pour se préparer inévitablement à un effondrement du marché face aux smartphones.

Des résultats d’affaires pour un monde d’affaires

La réussite de l’AI dans le domaine des appareils photo dépendra toutefois de sa compréhension approfondie du domaine et de sa connaissance dans la chaîne des valeurs. L’expertise dans ce domaine est le véritable pivot de solides résultats d’affaires, car elle permettra de comprendre en profondeur et de manière fonctionnelle les demandes des clients et sur lequel reposent la technologie et l’analyse. Les entreprises devront donc développer davantage leur capacité dans ce domaine et réorganiser leurs activités afin de canaliser la sophistication croissante de l’intelligence artificielle.

Alors seulement accepteront-ils ces opportunités pour fournir des différences et surpasser les autres entreprises, car ne nous leurrons pas, le monde de la photo est avant tout un monde d’affaires et non un monde fait de créatifs. Sans cette approche d’affaire, une entreprise est vouée à mourir et c’est exactement ce qui se passera si Canon, Nikon et les autres, se détournent de l’intelligence artificielle au profit d’une approche intuitive où l’organisation sera laissée entre les mains de passionnés, mais qui ne connaissent rien aux modèles d’affaires.

la photographie computationnelle

La photographie computationnelle est déjà présente en photo, elle permet par exemple de produire des images avec une plage dynamique plus grande et ce sans produire plus de bruit, ou de faire la mise au point en une fraction de seconde. Il existe même des solutions pour agrandir une image via l’IA qui produit des résultats étonnants.

Mais Canon et Nikon ne sont pas gérés par des idiots et inévitablement ils se tourneront vers l’intelligence artificielle pour propulser leurs entreprises à des niveaux de rentabilité suffisamment élevés pour survivre dans ce monde en mutation. C’est du moins ce que j’espère car la photo est un art qui existe depuis plus de 100 ans, et qui ne devrait jamais mourir et ce en dépit de la montée en puissance des smartphones.

Source des graphiques : Statista / ZDnet