carte-gravitométrique-Antartique
Les géologues ont assez bien reconstitué l’histoire de la tectonique des plaques, ou comment des sections de la croûte terrestre se sont déplacés à travers le globe s’écrasant les unes contre les autres et se déchirant. Mais il y a une grande pièce du puzzle qu’ils ont encore besoin de comprendre: l’Antarctique.

l’Antarctique demeure caché

C’est parce que ce continent est couvert d’une couche de glace d’une épaisseur moyenne de plus de 1,7 kilomètre, ce qui signifie qu’il est presque impossible d’étudier le substrat rocheux directement. Mais récemment, un satellite mesurant l’attraction de la gravité terrestre a pu pénétrer cette glace, rapporte Hannah Osborne à Newsweek, révélant l’histoire tectonique verrouillée sous le continent gelé.
Les données proviennent du satellite GOCE (Gravity and Ocean Circulation Explorer) de l’Agence spatiale européenne, qui a orbité autour de la terre entre 2009 et 2013. Au cours de sa mission, le vaisseau a recueilli des mesures précises de la gravité terrestre, qui révèlent l’épaisseur et la densité de la lithosphère de la planète, un mélange de la croûte terrestre et du manteau supérieur. Au cours de la dernière année de sa mission, alors qu’il était à court de carburant, les opérateurs ont lâché le satellite à seulement 254 kilomètres au-dessus du sol pour obtenir des relevés encore meilleurs avant que GOCE ne brûle.
Depuis, les chercheurs convertissent ces données en cartes 3D ultra-précises de la lithosphère. Une découverte intéressante, publiée dans la revue Scientific Reports, est que les croûtes de l’Est et de l’Ouest de l’Antarctique sont très différentes, suggérant que les deux moitiés du continent ont des histoires divergentes.

Des images révolutionnaires

”Ces images gravimétriques révolutionnent notre capacité à étudier le continent le moins compris sur Terre; l’Antarctique », déclare Fausto Ferraccioli, géophysicien du British Antarctic Survey et coauteur de l’article.
En particulier, les données montrent que la croûte dans l’Antarctique Ouest est plus mince que l’Antarctique Est, qui est composé d’un ensemble de vieux cratons, ou les morceaux stables de la croûte qui constituent le noyau des continents, maintenu ensemble par des orogènes plus jeunes, ou ceintures de montagne. Le plus complexe semble être fortement liée à la rupture du supercontinent Gondwana il y a 160 millions d’années.
”Les nouvelles images nous montrent la différence fondamentale dans la lithosphère sous l’Est et l’Ouest de l’Antarctique en accord avec les précédentes découvertes sismiques », explique Ferraccioli à Osborne. “Nous avons également trouvé à l’intérieur de l’Antarctique de l’Est une plus grande complexité que ne le laissent supposer les vues sismiques actuelles, ce qui suggère que cette partie du continent est une mosaïque de cratons et d’orogènes anciens.

Le supercontinent Gondwana

Certaines de ces régions ont des liens évidents avec des continents autrefois adjacents du supercontinent Gondwana, comme l’Australie, l’Inde et l’Afrique. » Les nouvelles cartes aideront les chercheurs à comprendre comment les anciens morceaux de continents s’assemblent et changent avec le temps. Mais les cartes ont plus qu’un intérêt historique.
Le fait de savoir ce qui se trouve sous l’inlandsis aidera les scientifiques à comprendre son comportement et la façon dont le base rocheuse réagira lorsque les changements climatiques commenceront à faire fondre la glace, ce qui fera rebondir la roche vers le haut.
La carte gravimétrique n’est pas la seule étude récente qui révèle la géologie du Sud gelé. Une autre carte établie par le British Antarctic Survey et ses collaborateurs en juillet combinait 50 ans de données d’anomalies magnétiques recueillies à travers ce continent.
Ces données aident les chercheurs à créer des cartes détaillées des chaînes de montagnes sous-glaciaires et d’autres caractéristiques piégées sous l’inlandsis. Ensemble, ces études et d’autres commencent à nous donner notre première aperçue réelle d’un continent caché à la vue de tous.
Source : Smithsonian

La carte de la gravité révèle des secrets de l'Antarctique martinRecherches
Les géologues ont assez bien reconstitué l'histoire de la tectonique des plaques, ou comment des sections de la croûte terrestre se sont déplacés à travers le globe s'écrasant les unes contre les autres et se déchirant. Mais il y a une grande pièce du puzzle qu'ils ont encore besoin...