forçage-génétique
Lors de la convention des Nations unies sur la diversité biologique qui s’est tenue en Égypte le 29 novembre, les membres ont convenu de ne pas interdire le forçage génétique (Gene Drive), une technologie qui permet de propager un gène désiré. Par exemple pour arrêter la transmission du paludisme parmi les moustiques, rapidement à travers une population.

Le forçage génétique

Selon Nature, les pays membres ont signé un traité déclarant que les projets de forçage génétique seraient évalués au cas par cas et incluraient la contribution des communautés locales. Cependant les interprétations du traité seraient contradictoires, certains pays y voient un feu vert au forçage génétique et d’autres une restriction.
« Il s’agit d’une décision très prudente et préoccupée au sujet du forçage génétique », explique Jim Thomas à Nature, un des codirecteurs d’un organisme de défense de l’environnement appelé le groupe ETC. “Il n’y a rien dans ce texte qui parle de soi-disant avantages des risques du forçage génétique. Ce n’est pas un moratoire officiel, mais ça devient assez proche.”

Les garanties nécessaires

D’un autre côté, Austin Burt, un généticien évolutionniste de l’Imperial College de Londres qui travaille sur un projet de génération de forçage génétique, affirme que le traité met en place “les garanties nécessaires pour assurer son développement responsable.”
Burt était parmi les douzaines de scientifiques qui ont signé une lettre plus tôt dans le mois exhortant les membres des Nations unies à ne pas introduire un moratoire sur les programmes de forçage génétique.
Source : The Scientist
Crédit photo sur Unsplash : Farzad Mohsenvand

Les NU acceptent le forçage génétique mais avec des restrictionsmartinbiothechnologie
Lors de la convention des Nations unies sur la diversité biologique qui s'est tenue en Égypte le 29 novembre, les membres ont convenu de ne pas interdire le forçage génétique (Gene Drive), une technologie qui permet de propager un gène désiré. Par exemple pour arrêter la transmission du paludisme...